Jeu de Balle

Coincée entre le tournoi de Sirault et la Grand-Place de Bruxelles, la 26e et dernière journée de la phase classique du championnat a livré son dernier verdict: vainqueur de Grimminge, Sirault est le dernier pensionnaire du Top 8.

Les quarts de finale des playoffs – dont le tirage au sort aura lieu sur la Grand-Pkace de Bruxelles ce dimanche - débuteront le week-end prochain, les 1er et 2 septembre. Les équipes classées 5e, 6e, 7e et 8e (Mont-Gauthier, Isières, Galmaarden, Sirault) seront versées dans un pot et les quatre premières (Kerksken, Thieulain, Baasrode, Ogy) dans un autre. Ces dernières recevront toujours la lutte retour.


Terjoden – Mont-Gauthier 4-13

Terjoden: T. Botquin et Denayer; Ridiaux (Van den Steene à 2-7), Lamarche et Van Hemelrijck.

Mont-Gauthier: Badet et C. Schmit; Fiasse, D. Cassart et De Wolf.

Balles outres. – Au rechas: De Wolf 8; Botquin, Schmit, Fiasse et Cassart 2; Ridiaux, Denayer et Lamarche 1. Livrées mauvaises: Schmit 3; Botquin, Van Hemelrijck et Cassart 2; Lamarche, Fiasse et De Wolf 1. Courte: Cassart 1.

La motivation plus que moyenne des Alostois et une frappe namuroise nettement plus puissante ont rapidement fait la différence dan cette lutte qui comptait pour du beurre: 0-6, 2-7 au repos, 3-8 et 4-10.


Oeudeghien – Kerksken 4-13

Oeudeghien: Duroy et G. Dehantschutter; Verset, Th. Dehantschutter et Grumiau (Delhaise à 3-7).

Kerksken: Monnier et Dochier; Brassart, Charloteaux et Nantel.

Balles outres. – Au rechas: Brassart 10; Monnier 4; Th. Dehantschutter, Charloteaux et Nantel 2; G. Dehantschutter 1. Au contre-rechas: Monnier 2; Brassart 1. A la livrée: Monnier 2; Verset 1. Livrées mauvaises: Nantel 4; Grumiau 3; Th. Dehantschutter, Duroy, Monnier et Dochier 2; G. Dehantschutter et Verset 1.

Privé de De Vits, Kerksken s’est aligné dans une composition inédite, avec Dochier à passe. Comme Thieulain, les Alostois avaient aussi la Grand-Place en tête. Mais à la différence des Leuzois, les Flandriens ont assuré en ne laissant pas place au doute dans cette rencontre à sens unique: 1-0, 1-4, 2-7 au repos, 3-7 et 3-12.


Baasrode – Maubeuge 13-5

Baasrode: Van Impe (De Moor à 7-3) et De Winter; C. De Vits, Joos et W. Cassart.

Maubeuge: Masure et Dhaenens; G. Frébutte, Grégoire et Di Santo.

Balles outres. – Au rechas: Joos 7; De Winter 5; Masure, Grégoire et Di Santo 4; Frébutte 3; De Moor 2; Van Impe, De Vits et Dhaenens 1. Livrées mauvaises: Van Impe, Masure et Grégoire 2; De Winter, De Vits, Cassart et Dhaenens 1. Courtes: Masure 2; De Winter, Cassart et Di Santo 1.

Les Nordistes n’ont fait illusion qu’en début de rencontre. Ils ont enlevé les deux premiers jeux puis égalisé à 3-3. Ensuite, il n’y en a plus eu que pour les Termondois, plus réguliers que leurs adversaires, plus vigilants aussi dans les coups importants (4 jeux de 40 à 1). Maubeuge a aligné deux jeux de suite à 10-3, sans parvenir à épingler le point lors des trois derniers jeux.


Isières – Thieulain 13-8

Isières: Famelart et M. Frébutte; Scarcez, D. Dupont et Couteau.

Thieulain: Delbecq et Vandenabeele; Gossuin, Dumoulin et Metayer.

Balles outres. – Au rechas: Frébutte et Dupont 8; Delbecq et Dumoulin 7; Scarcez 5; Couteau et Metayer 2; Gossuin 1. Livrées mauvaises: Delbecq et Metayer 2; Frébutte 1. Courtes: Famelart, Dupont, Delbecq et Metayer 1.

Malade, Nicolas Becq a logiquement été préservé dans l’optique de la Grand-Place. En l’état, Thieulain a buté sur des Athois remontés à la frappe. Du coup, après 2-1, la Fraternelle s’est envolée à 6-1 et 7-2 au repos. L’équipe locale accentuait encore son avance à 11-4. Les visiteurs parvenaient cependant à sauver le point à 11-6. Il faut dire que les Leuzois n’ont jamais baissé les bras. Par contre, ils ont mal géré les nombreux jeux montés à 40 à 2 (8 à 2 pour Isières).


Acoz – Galmaarden 3-13

Acoz: Dubois et Defever; Lecocq, Vanneste et Merveille.

Galmaarden: Flament et Pozzebon; Devos, Sauvage et Bosse (Defrijn à 1-5).

Balles outres. – Au rechas: Sauvage 8; Devos 3; Pozzebon 2; Flament, Bosse, Defrijn, Lecocq et Vanneste 1. Au contre-rechas: Sauvage 1. Livrées mauvaises: Lecocq 3; Vanneste, Merveille, Pozzebon et Bosse 2; Defever, Devos et Sauvage 1. Courte: Dubois 1.

Lutte de fin de saison sans plus aucun intérêt. Moment d’émotion lorsqu’une minute de silence fut respectée en la mémoire de Marcel Peersman, longtemps membre actif du comité d’Acoz, ancien joueur de Montignies Pelote et de Rode, membre du jury du «Gant d’Or». Les quatre premiers jeux de la partie montaient à 40 à 2. Pozzebon livrait au large avant de briller à l’arrêt. Puis Sauvage émergeait au «quinze» décisif. Avec des outres de Sauvage et de Devos, Galmaarden filait à 1-5. Defrijn doublait Bosse, toujours blessé, et Devos montait à la grande frappe. Lecocq surmontait celui-ci à 40-40: 2-6. Sauvage relançait immédiatement les siens: 2-7 au repos. Une outre de Vanneste émaillait le jeu de reprise: 3-7. Avec un Sauvage en verve à la frappe, les Brabançons flamands filaient au but sans demander leur reste.