Jeu de Balle

Laminé la veille, chez lui, par Mont-Gauthier, Oeudeghien a réussi la performance que personne, jusqu'ici, n'avait fait: prendre un point dans l'antre de Kerksken. 

Voilà qui ne fait pas les affaires de Terjoden, de Maubeuge et d'Acoz. Un Acoz qui a failli réussir de revenir de Galmaarden avec la victoire. Il s'en est fallu du 25e jeu. Mont-Gauthier conserve son point d'avance sur Ogy avant d'accueillir Kerksken. Qui accompagnera Thieulain sur la Grand-Place?


Kerksken – Oeudeghien 13-6

Kerksken: Charloteaux et Monnier; Dochier, Brassart et Nantel.

Oeudeghien: Duroy et G. Dehantschutter; Delhaise, Verset et Grumiau (Toubeaux à 10-6).

Balles outres. – Au rechas: Nantel 9; Brassart 7; Dochier 4; Monnier et Charloteaux 2; Delhaise et Verset 1. A la livrée: Dochier 1. Livrées mauvaises: Charloteaux, Duroy et Grumiau 4; Monnier, Dochier et Delhaise 3; Verset 2; Toubeaux 1.

Petite surprise: les Alostois ont eu besoin d’une mi-temps pour trouver leurs marques au tamis. Tout profit pour les visiteurs, tout heureux d’effacer à deux reprises le break effectué par les champions, entre 3-1 et 3-3 puis de 5-3 à 5-5. Par la suite, les Flandriens haussèrent nettement le ton, à l’instar de l’intouchable Nantel, par ailleurs excellent à l’envoi. Les jeux blancs défilaient mais finalement, Delhaise (notre photo) enlevait pour la troisième fois son jeu contre Charloteaux (9-6).


Mont-Gauthier – Baasrode 6-13

Mont-Gauthier: C. Schmit (Badet à 5-9) et Fiasse; T. Schmit, D. Cassart et De Wolf.

Baasrode: Van Impe et De Winter; Piérard, Joos et W. Cassart.

Balles outres. – Au rechas: Joos 14; W. Cassart 6; Van Impe 4; Piérard 3; T. Schmit et De Wolf 2; Fiasse 1. Livrées mauvaises: T. Schmit 6; D. Cassart 5; W. Cassart 4; Fiasse, De Winter et Piérard 3; C. Schmit, De Wolf et Joos 2.

Les Termondois n’ont rien laissé au hasard en première armure, rechassant la bagatelle de onze balles entre les perches lors des 9 premiers jeux. Le vent étant légèrement contre la frappe, les grand-milieux ont été principalement sollicités, à charge pour les fonciers de faire preuve de vigilance au bond. Les Hammois s’en sont mieux sortis que les hôtes de maison qui ont cependant redressé la barre à la reprise, se rapprochant à 5-9 avant de sauver le point in extremis, à 5-12.


Galmaarden – Acoz 13-12

Galmaarden: Flament et Pozzebon; Devos, Sauvage et Bosse.

Acoz: Lecocq et Defever; Hazard, Vanneste et Merveille.

Balles outres. – Au rechas: Hazard 10; Sauvage 9; Devos 7; Flament et Vanneste 5; Merveille 4; Lecocq 3; Bosse 2; Pozzebon et Defever 1. Livrées mauvaises: Hazard 3; Lecocq 2; Devos, Sauvage, Bosse, Defever, Vanneste et Merveille 1. Courtes: Hazard et Vanneste 1. Tamis: Vanneste 2; Defever 1.

Longtemps, avec l’apport du vent, les frappes se sont mises en évidence de part et d’autre. Par ailleurs, aucune livrée au large n’était à signaler en première mi-temps. Les Acoziens prenaient rapidement l’ascendant (3-6 et 5-7 au repos). Ils résistaient au retour flandrien jusqu'à 8-11, moment à partir duquel la baisse de régime au tamis ainsi qu’à la frappe, le vent étant tombé, et de multiples erreurs à des instants clés expliquent le complet retournement de situation intervenu à 12-11. Les «Coquis» arrachaient le droit au 25e jeu, mais Flament renvoyait à l’expéditeur deux envois de Merveille.


Isières – Grimminge 10-13

Isières: M. Frébutte (Dugauquier à 6-9) et Famelart; Scarcez, N. Dupont et Couteau.

Grimminge: Boeykens et K. Lievens; de Cooman, Musch et G. Lievens.

Balles outres. – Au rechas: Dupont et de Cooman 7; Scarcez 2; Frébutte et G. Lievens 1. Au contre-rechas: G. Lievens 1. A la livrée: Scarcez 2; Couteau 1. Livrées mauvaises: Famelart 5; Frébutte et Scarcez 4; Couteau et Boeykens 3; Dugauquier et de Cooman 2; Dupont et K. Lievens 1.

Cette lutte acharnée (5-5 dans les jeux de 40 à 2) sourit logiquement à l’équipe visiteuse, qui a nettement mieux limité le déchet à la livrée (seulement 6 mauvaises) que son adversaire. De Cooman s’est montré efficace. Sur les neuf balles qui lui furent adressées, il en a rechassé sept entre les bois. Le break définitif a eu lieu entre 8-9 et 9-12.


Thieulain – Ogy 13-8

Voir notre édition papier