Jeu de Balle

Pour cette 2e journée on attendait Baasrode mais au final, c'est Grimminge qui profite d'un «jour sans» de Hammois, diminués par les absences de De Winter (blessé à l'épaule) et de Van Impe (retenu par ses obligations professionnelles), qui avaient déjà pris un coup sur la tête face aux pensionnaires de l'antichambre de l'élite.

Comme beaucoup, Kerksken s'attendait à affronter Baasrode en demi-finale, mais ce n'était pas le jour des «Assurés», à l'image des Diables Rouges à la Coupe du Monde. Un match contre la France que tout le monde espérait voir mais la longueur de la lutte d'ouverture avait d'emblée

mis à mal le scénario d'un verdict final rapide de la journée. Il était effectivement 16h52 quand De Saedelaere décorda son service à 40 à 2. Et pourtant, avec un duo Verkoelen-Huard de feu au début, Hamme-Zogge malmena Grimminge pour mener 5-2 après 1-2. Mais à 5-3, une outre de de Cooman et une 3e «baraque» de Verkoelen, chaque fois à 40 à 2, ramenaient l'égalité au marquoir, mais une 2e livrée hors cadre de Lievens... à 40-40 redonnait espoir aux Hammois mais de Cooman sortait un bon passage dans le tamis pour forcer le 13e jeu. Verkoelen trouvait les perches pour s'offrir une balle de match mais décordait son rechas suivant avant de voir De Saedelaere fauter dans le carré de service.

Sans De Winter ni Van Impe et avec Ese De Moor, le joueur de la 2eéquipe, Baasrode déflorait la marque et égalisait à 2-2, mais l'on sentait bien que Joos et les siens n'étaient pas dans leur assiette. Il ne fallut en effet pas longtemps avant de voir le marquoir afficher un lourd avantage pour Hamme-Zogge avec des anciens «Assurés» comme Wielant et Verkoelen hypermotivés. Trois «baraques» (dont la dernière à 40-40) de De Saedelaere et deux de Huard entretenaient l'illusion (4-5) mais Verkoelen obligeait De Vits à la faute à 40 à 2 avant que Wielandt n'en fasse de même avec Joos: 4-7.

Il fallait alors sortir les calculettes au moment d'aborder la finale du jour. Baasrode pouvait se qualifier en prenant les trois points de la lutte face à Grimminge. Tout autre résultat qu'une victoire de Baasrode qualifiait Hamme-Zogge. Cela partait bien puisque Baasrode, qui avait interchangé Piérard et Cassart, s'appuyait sur ledit Cassart et sur Joos pour faire le break d'entrée (2-0), mais la perte de deux jeux de 40-40, sur un rechas hors cadre de Piérard et sur une outre de Musch, mettait à mal la scénario idéal d'autant qu'en face, Glenn Lievens signa un récital au... grand-milieu. La suite fut une parodie dans la mesure où Baasrode ne put qu'il laissait aller la victoire dans le camp de Grimminge, même si trois «baraques» de Boeykens faillirent retarder une échéance inéluctable mais le cordier de Grimminge plaçait une bonne livrée que Piérard ne put exploiter pour le gain d'une chasse à corde. De Moor, lui, ayant la possibilité de se montrer rechassait hors cadre à... 2-6, mais à 30-40, il décordait malgré lui son service pour mettre fin à un duel que les supporters neutres avaient déserté depuis longtemps pour être devant leur poste de télévision pour y voir les Diables Rouges...

LE TECHNIQUE DE L'ACTE 2

LES RÉSULTATS

Hamme-Zogge – Grimminge 6-7

Baasrode – Hamme-Zogge 4-7

Baasrode – Grimminge 2-7

LES ÉQUIPES

M. De Vroe a aligné:

Hamme-Zogge: Vanderstricht et Huard; Wielandt, Verkoelen et De Saedelaere.

Grimminge: K. Lievens et Boeykens; Musch, de Cooman (De Schuyteneer) et G. Lievens.

Baasrode: De Moor et C. De Vits; Piérard, Joos et W. Cassart.

LE TECHNIQUE

> Grimminge 7 jeux (39 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Hamme-Zogge 6 jeux (40 «quinze», perd 4 jeux de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas: Verkoelen 5; Huard 3; de Cooman et Wielandt 2. Livrées mauvaises: Musch 5; Verkoelen 4; K. Lievens 3; Boeykens, Huard et Vanderstricht 2; De Saedelaere 1. Tamis: Boeykens et Vanderstricht 1.

> Hamme-Zogge 7 jeux (34 «quinze», perd 1 jeu de 40) bat Baasrode 4 jeux (29 «quinze», perd 3 jeux de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas: Joos et Piérard 2; Huard, Vanderstricht, Verkoelen et Wielandt 1. Au contre-rechas: Wielandt 1. Livrées mauvaises: De Saedelaere, C. De Vits et Huard 4; Cassart, Verkoelen et Wielandt 2; Piérard et Vanderstricht 1.

> Grimminge 7 jeux (31 «quinze») bat Baasrode 2 jeux (24 «quinze», perd 4 jeux de 40). Balles outres. – Au rechas: G. Lievens 5; Cassart 3; Piérard 2; De Moor, Joos et Musch 1. Livrées mauvaises: Boeykens 4; De Moor 2; Cassart et K. Lievens 1.

3e ÉLIMINATOIRE CE MERCREDI (15H)

1. Galmaarden – Wieze

Thieulain – vaincu 1

Thieulain – vainqueur 1