Jeu de Balle

Les Leuzois n’ont guère rencontre d’opposition.

Les «Canaris» avaient décidé de sortir la sulfateuse, ou plutôt la kalachnikov, à l’occasion de la dernière éliminatoire du tournoi de Mont-Gauthier.

La première rencontre a duré une heure pile-poil. La deuxième a été encore plus expéditive, conclue en trois quarts d’heure. Comme de bien entendu, la finale de jour fut du même acabit (dernière balle à 18h30), permettant à chacun de rentrer à temps pour le match de nos Diables Rouges à la Coupe du Monde.

Isières s’est donc promené face à une équipe de Grimminge qui, sans Musch, de Cooman et Van der Bracht, n’avait déplacé que trois titulaires, au lieu des quatre prévus par le règlement fédéral (amende en vue). Les Flandriens bénéficièrent des deux larges de Famelart pour ouvrir le score. La suite fut à sens unique. La future recrue Tanguy Willaert (Celles), et Couteau placèrent la Fraternelle au commandement. Glenn Lievens loupa son troisième envoi à 40 à 2. La partie venait de définitivement basculer. Pour preuve, après trois nouvelles «baraques» de Sunaert, les trois derniers jeux furent tous blancs, une outre de Dupont, seul fait saillant, faisant 5-1.

Face à Thieulain, Grimminge ne parvint même pas à sauver l’honneur. Glenn Lievens dévissa au rechas à 40 à 2 dans le jeu d’ouverture. Un premier jeu blanc, ponctué d’une énorme outre au contre-rechas de Metayer, signée du trapèze, et un bon passage au tamis du même amenèrent déjà 3-0. Le quatrième jeu, monté au 40-40, se termina par un rechas hors cadre de Kevin Lievens. De beaux contre-rechas entre Glenn Lievens, d’une part, et le duo Metayer-Becq de l’autre, animèrent le 5ejeu. Delbecq approcha du but à 6-0 et le jeune Deschuyteneer servit deux mauvaises dans le dernier jeu.

La finale du jour vit Dumoulin et Michaël Frébutte récupérer leur place respective. L’énorme abattage de Becq fut à la base de l’envolée leuzoise. Trois «baraques» de Willaert et des outres de Dumoulin et de Becq mirent les «Canaris» sur orbite. Dupont signa un magnifique contre-rechas primé du trapèze, mais cela ne suffit pas pour empêcher le jeu de monter à 40-40 et Couteau de servis au large. Deux mauvaises de Scarcez et une outre au contre-rechas de Dumoulin finirent de tuer le suspense: 5-0. Willaert sauva l’honneur en prenant son jeu (et en frappant une balle au-dessus). Puis Vandenabeele servit entre les perches et Dumoulin apporta la note finale en réussissant deux outres, dont une au contre-rechas.

Le technique de l'acte 4

LES RÉSULTATS

Isières – Grimminge 7-1

Thieulain – Grimminge 7-0

Thieulain – Isières 7-1

LES ÉQUIPES

M. Luffin a aligné:

Isières: Willaert et Famelart (M. Frébutte); Couteau, Dupont et Scarcez.

Grimminge: Sunaert et Deschuyteneer; Boeykens, K. Lievens et G. Lievens.

Thieulain: Vandenabeele et Delbecq; Gossuin (Dumoulin), Metayer et Becq.

LE TECHNIQUE

> Isières 7 jeux (29 «quinze») bat Grimminge 1 jeu (11 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 3 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas: Dupont 2. À la livrée: Scarcez 1. Livrées mauvaises: Sunaert et G. Lievens 3; Willaert, Famelart, Deschuyteneer et Boeykens 2.

> Thieulain 7 jeux (28 «quinze») bat Grimminge 0 jeu (11 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas: Delbecq 2; Metayer et K. Lievens 1. Au contre-rechas: Metayer 1. Livrées mauvaises: Metayer, Sunaert et Deschuyteneer 2; Delbecq, Becq et K. Lievens 1.

> Thieulain 7 jeux (29 «quinze») bat Isières 1 jeu (16 «quinze», perd 1 jeu de 40). Balles outres. – Au rechas: Dumoulin 2; Becq 1. Au contre-rechas: Dumoulin 2; Delbecq, Dupont et Metayer 1. À la livrée: Vandenabeele 1. Livrées mauvaises: Willaert 4; Couteau 3; Dupont, Scarcez, Delbecq et Metayer 2; Vandenabeele et Frébutte 1.