Jeu de Balle

Le mois de juillet est synonyme de l'apparition des tournois. Comme en 2017, c'est à Mont-Gauthier que l'on ouvre le bal et c'est à Kerksken qu'est revenu, en premier, l'honneur d'assumer le statut de tête de série. On pense que les «Michiels Boys» y sont habitués...

Ce mardi 3 juillet ouvrira la saison des tournois. Comme l'année dernière, c'est à Mont-Gauthier que l'on entamera la tournée, forte de cinq étapes avec l'apparition de Thieulain en août prochain et en attendant peut-être Ogy qui envisage effectivement d'entrer dans la tournante en 2019.

Kerksken est la première tête de série à tenter d'honorer son rang ce mardi. Les Alostois, qui avaient été surpris en demi-finales par Baasrode voici un an, auront face à eux des équipes qui, actuellement, battent de l'aile en championnat. Sirault et, surtout, Galmaarden traversent une période trouble en interne, même si chez les Saint-Ghislainois semblent avoir résolu leurs problèmes. Les Brabançons flamands, eux, volent d'échec en échec et dégringolent au classement. On n'a pas oublié non plus que l'an dernier, les troupes d'Yves Félix n'avaient que deux joueurs pour les représenter. Vu le contexte, on espère que cela ne se reproduira pas...

Mercredi, Baasrode sera confronté à une formation d'Acoz au sein duquel un certain Gaëtan Merveille aura à cœur de se produire devant ses futurs supporters. Menés par Antoine Hazard, les «Coquis» espèrent pouvoir jouer la finale du jour contre les «Assurés», mais pour y parvenir, il faudra écarter la réplique de Maubeuge où le Tourpier Adrien Roger suppléera Laurent Di Santo qui doit ménager un genou qui lui fait à nouveau mal. On aura aussi une pensée particulière pour Vincent Navaux qui sera là en tant que 6e homme mais qui se bat aussi contre une maladie pour laquelle il avait été opéré en mars dernier mais un récent contrôle a révélé que Vincent n'était pas débarrassé de son problème.

Jeudi, Mont-Gauthier espère atteindre, comme en 2017, la journée finale, mais les blessures de Xavier Fiasse, qui a repris ce dimanche après quelques semaines d'absence, et, surtout, celle de Tristan Schmit ont sensiblement redistribué les cartes. Les Rochefortois ont d'ailleurs fait appel à Yoris Dooms, leur future recrue, pour pallier l'absence de Tristan. Et qui pourrait profiter de la situation? Ogy, évidemment. La révélation 2018 donnera tout ce qu'elle a pour confirmer en tournoi ce qu'elle signe en championnat. Pour y arriver, il faudra d'abord vaincre Terjoden avant d'envisager la qualification face à Mont-Gauthier.

Enfin, vendredi verra l'entrée en lice du tenant du titre. Thieulain est avide de confirmer sa moisson 2017 de trophées. Face à Isières et à Grimminge, le deuxième venant d'infliger une raclée au premier, la qualification est évidemment plus que possible mais il faudra jouer pour tenir son rang de favori.

LE PROGRAMME

A. Mardi 3 juillet (15h)

1. Sirault – Galmaarden

Kerksken – vaincu 1

Kerksken – vainqueur 1

B. Mercredi 4 juillet (15h)

1. Acoz – Maubeuge

Baasrode – vaincu 1

Baasrode – vainqueur 1

C. Jeudi 5 juillet (15h)

1. Terjoden – Ogy

Mont-Gauthier – vaincu 1

Mont-Gauthier – vainqueur 1

D. Vendredi 6 juillet (15h)

1. Isières – Grimminge

Thieulain – vaincu 1

Thieulain – vainqueur 1

Samedi 7 juillet (15h)

Demi-finales

E. Vainqueur A – Vainqueur B

F. Vainqueur C – Vainqueur D

Finale

Vainqueur E – vainqueur F

2017 DANS LE RÉTRO

Journée finale: le technique

LES TROIS LUTTES

Kerksken – Baasrode 6-7

Mont-Gauthier - Thieulain 5-7

Baasrode - Thieulain 4-7

LES ÉQUIPES

MM. Coppine et Druart ont aligné:

Kerksken: Charloteaux et Monnier; Brassart, Dochier et Nantel (6e: D. De Vits).

Baasrode: De Winter et C. De Vits; G. Frébutte, Van Impe et W. Cassart.

Mont-Gauthier: Mathieu et C. Schmit; N. Schmit, D. Cassart et De Wolf.

Thieulain: Vandenabeele et Delbecq; Dumoulin, Metayer et Becq (6e: Gossuin).

LE TECHNIQUE

> Baasrode 7 jeux (33 «quinze», perd 2 jeux blancs) bat Kerksken 6 jeux (34 «quinze», perd 1 jeu de 40). Balles outres. - Au rechas: Dochier et Nantel 2; Brassart, Cassart, Charloteaux et Monnier 1. À la livrée: De Winter 4; Dochier 3. Livrées mauvaises: Dochier 5; Charloteaux, De Winter, Nantel et Van Impe 3; Cassart et Monnier 2; C. De Vits et Frébutte 1. Tamis: Cassart 1.

> Thieulain 7 jeux (32 «quinze», perd 2 jeux blancs) bat Mont-Gauthier5 jeux (26 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 4 jeux blancs). Balles outres. - Au rechas: Becq et Metayer 3; Dumoulin 2; Delbecq, De Wolf, Metayer et C. Schmit 1. Livrées mauvaises: C. Schmit 7; N. Schmit 4; Becq 3; De Wolf et Vandenabeele 2; D. Cassart et Delbecq 1.

> Thieulain 7 jeux (33 «quinze», perd 1 jeu blanc) bat Baasrode 4 jeux (27 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. - Au rechas: Metayer et Van Impe 2; Becq, W. Cassart, Delbecq et C. De Vits 1. À la livrée: De Winter et Metayer 3. Livrées mauvaises: Becq 4; Delbecq 3; Cassart, Frébutte, Metayer et Van Impe 2; De Vits, De Winter et Dumoulin 1.