Jeu de Balle

Si la finale de jour a été on ne peut plus expéditive, les deux premières rencontres ont été plus disputées, rendant cette 2eéliminatoire plutôt palpitante.

Dans la première lutte de l’après-midi, Baasrode a laissé passer sa chance contre Mont-Gauthier puis Kerksken. Après ouverture du score par Fiasse, Devan Cassart se faisait clouer dans le tamis par des outres de Christoph De Vits et de son frère William Cassart. Demoor puis De Vits visitaient encore les perches, cette fois à 40 à 2. Trois balles entre les perches de «Will» Cassart faisaient culminer l’avance termondoise à 4-1. Fiasse trompait Demoor à 40-40 et Devan Cassart empochait son jeu: 4-3. De Winter faisait mine de relancer les siens, mais Demoor fautait à l’envoi à 40 partout, Gobron réussissait deux outres et De Wolf réussissait son arrêt à 40 à 2: 5-6. Le dernier mot restait aux Namurois suite aux dernières outres signées par Badet et Cassart (au contre-rechas).

Les «Assurés» ne se laissaient pas démonter par leur revers de fortune. William Cassart ouvrait victorieusement le bal au tamis. Il doublait la mise à 40-40 en remportant une chasse au contre-rechas. Une mauvaise, toujours à 40 à 2, de Dochier amenait 0-3 au tableau de marque. Brassart et Nantel appuyaient leurs coups pour offrir un premier jeu aux inamovibles champions de Belgique. Les «Jaunes» marquaient encore 1-4 sur des outres de C. De Vits et de Demoor. Le premier nommé et Joos visitaient encore les perches dans le 6e jeu mais Monnier parvenait à sauver sa mise en soulignant la fébrilité de la devanture scaldienne. De Winter livrait au-dessus en vain. Dochier et Brassart chassaient une outre pour remettre les compteurs à zéro: 4-4. Dochier loupait sa frappe à 40-40 mais Kerksken embrayait avec un jeu blanc (outre de Monnier). Cassart ratait deux livrées. Le dernier jeu montait à 40 partout. De Winter tentait une balle coupée. Nantel la prenait au bond: outre et 7-5.

En finale, Charloteaux remplaçait De Vits à Kerksken. Il n’y a pas vraiment eu de rencontre. Les Alostois o,t placé la barre trop haut pour un adversaire fort pâle, à l’exception du volontaire Laurent Gobron, le renfort venu de Senzeilles. Monnier domina les deux premiers jeux, en s’imposant au tamis puis en frappant au-dessus. Nantel s’y mettait aussi: deux outres et 3-0. Le quatrième jeu montait à 40-40. Sollicité, Monnier ne se faisait pas prier pour visiter les perches: 4-0. La suite était encore plus à sens unique avec trois puis quatre rechas primés réussis par les Alostois. Dans le 7e et dernier jeu, Nantel chassait sa 5e outre de la lutte.

LE TECHNIQUE DE LA 2e ELIMINATOIRE

Les résultats

Baasrode – Mont-Gauthier 5-7

Kerksken – Baasrode 7-5

Kerksken – Mont-Gauthier 7-0

Les équipes

M. Peeters a aligné:

Baasrode: De Winter et Demoor; Ch. De Vits, Joos et W. Cassart.

Mont-Gauthier: Badet et Fiasse; Gobron, D. Cassart et De Wolf.

Kerksken: Monnier et D. De Vits (Charloteaux); Brassart, Dochier et Nantel.

Le technique

> Mont-Gauthier 7 jeux (36 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Baasrode 5 jeux (34 «quinze», perd 3 jeux de 40). Balles outres. – Au rechas: De Vits et W. Cassart 5; Gobron 4; De Winter 3; Demoor 2; Joos, Badet, Fiasse et D. Cassart 1. Au contre-rechas: D. Cassart 1. Livrées mauvaises: Demoor 3; Joos, W. Cassart et Fiasse 2; De Winter et De Wolf 1. Courtes: Gobron et De Wolf 1.

> Kerksken 7 jeux (40 «quinze», perd 3 jeux de 40) bat Baasrode 5 jeux (29 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas: Ch. De Vits 5; Dochier 4; Joos 3; Monnier, Brassart et Nantel 2; Cassart 1. A la livrée: De Winter 1. Livrées mauvaises: Cassart 3; De Winter 2; Demoor, Ch. De Vits, Monnier et Dochier 1. Courte: Demoor 1.

> Kerksken 7 jeux (28 «quinze») bat Mont-Gauthier 0 jeu (10 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 2 jeux blanc). Balles outres. – Au rechas: Nantel 5; Monnier et Gobron 4; Brassart 3; De Wolf 2; Dochier 1. Livrées mauvaises: Cassart 2; Charloteaux et Nantel 1.