Jeu de Balle

Deux jours à peine après la finale trophée par la pluie alors que Thieulain semblait rivaliser avec Kerksken, le maître des lieux sur la Grand-Place de Bruxelles, les «Canaris» ont conservé leur titre au «Maurice» au détriment des «Michiels Boys» au terme d'une journée plutôt palpitante devant un beau parterre de spectateurs.


Galmaarden et Kerksken éprouvaient quelques difficultés à entrer dans la demi-finale d’ouverture de cette ultime journée du tournoi de Sirault. Bosse servait au large à 40 à 2 et Nantel loupait une seconde livrée à 40-40, de nouveau: 1-1. Les Alostois haussaient brusquement le ton au rectangle. Dochier et Nantel frappaient au-dessus dans le troisième jeu : 2-1. Dochier, déchaîné, en signait deux autres. Monnier ne laissait pas non plus passer l’occasion de faire trembler les perches (3-1). Deux outres de Nantel, dans un jeu blanc, et un bon passage de Monnier dans le carré d’envoi amenaient déjà 5-1. Un bon rechas de Bosse à 40-40 offrait un second jeu aux Brabançons flamands, mais Monnier et Dochier ne laissaient rien tomber: 6-2. Kerksken gaspillait un jeu de 40 blanc, Bosse rechassant entre les perches en décision: 6-3. Finalement, deux rechas primés de Brassart et la 7e outre de Nantel mettaient un point final à la partie.

Dans l’autre demi-finale, Ogy prenait un départ en force. Ghislain et Wattier réussissaient chacun une outre dans le jeu initial. Puis Wattier récidivait à 40 partout: 0-2. Une outre de Dumoulin et les percutants envois de Metayer lançaient Thieulain. A 15-40, Ghislain se faisait siffler un dépassement de tamis. Le garçon enchaînait avec une baraque: 40 à 2. Un contre-rechas fulgurant de Becq permettait aux Leuzois d’enlever le jeu.

Les «Canaris» étaient lancés. Dumoulin, Becq (au rechas et au contre-rechas) et Delbecq (à la livrée) signaient des outres qui propulsaient les Thieulinois à 4-2. Wattier loupait son passage au tamis, Metayer servait deux outres et Dumoulin concluait en menant parfaitement son jeu: 7-2.

La grande finale a tenu toutes ses promesses. Ce remake de la finale avortée de la Grand-Place de Bruxelles, à peine deux jours plus tard, a démarré en force. Monnier loupait deux envois tandis que Delbecq et Metayer visitaient les perches: 0-2. Dumoulin stoppait l’élan des siens en livrant deux courtes et Kerksken enchaînait avec un deuxième jeu blanc, ponctué par des outres de Dochier et de Nantel: 2-2.

Mais les Leuzois reprenaient le commandement, via un troisième jeu blanc de suite au cours duquel Metayer signait deux outres. Une courte et un dépassement de tamis de Delbecq remettaient de nouveau les deux équipes à égalité à 3-3. Metayer brillait alors à l’envoi tout en chassant une outre supplémentaire: 3-4. Charloteaux montait au jeu à cet instant. Cela n’empêchait pas les «Canaris» d’inscrire 3-5, sur la troisième «baraque» de Dochier à 40-40. Brassart rechassait entre les bois à 40 partout. Il frappait une nouvelle balle au-dessus dans le 10e jeu: 5-5. Delbecq relançait en fusillant la devanture alostoise et Metayer assurait le coup au tamis et à la frappe (5e outre de la lutte).


TECHNIQUE DE LA FINALE

LES RESULTATS

Kerksken – Galmaarden 7-3

Thieulain – Ogy 7-2

Kerksken – Thieulain 5-7


LES EQUIPES

MM. Van Holder et Mariaule ont aligné:

Kerksken: D. De Vits (Charloteaux) et Monnier; Brassart, Dochier et Nantel.

Galmaarden: Flament et Pozzebon (Defrijn à 5-2); Devos, Sauvage et Bosse.

Thieulain: Vandenabeele et Delbecq; Dumoulin, Metayer et Becq (6e: Gossuin).

Ogy: Birlouet et Bracke; Ghislain, Wattier et Dubart.


LE TECHNIQUE

> Kerksken 7 jeux (37 «quinze», perd 3 jeux de 40) bat Galmaarden 3 jeux (24 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas: Nantel 7; Monnier, Brassart, Dochier et Devos 3; Bosse 2; Flament et Sauvage 1. Livrées mauvaises: De Vits, Monnier, Dochier, Nantel, Flament, Pozzebon et Sauvage 2; Devos 1.

> Thieulain 7 jeux (32 «quinze», perd 1 jeu de 40) bat Ogy 2 jeux (21 «quinze», perd 1 jeu de 40). Balles outres. – Au rechas: Ghislain et Wattier 3; Dumoulin et Metayer 2; Delbecq et Becq 1. Au contre-rechas: Becq et Dubart 1. A la livrée: Metayer 2; Delbecq 1. Livrées mauvaises: Metayer, Birlouet, Ghislain et Wattier 3; Delbecq et Dumoulin 2; Vandenabeele et Becq 1. Tamis: Ghislain 1.

> Thieulain 7 jeux (33 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 3 jeux blancs) bat Kerksken 5 jeux (30 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas: Metayer 5; Monnier, Brassart, Nantel, Delbecq et Becq 2; De Vits, Dochier et Dumoulin 1. A la livrée: Dochier 1. Livrées mauvaises: Monnier, Dochier et Nantel 3; Metayer 2; Vandenabeele, Delbecq, Dumoulin et Becq 1. Courtes: Dumoulin 2; Delbecq et Nantel 1. Tamis: Delbecq 1.