Jeu de Balle

Sur le papier, aucun véritable ténor ne se dégage dans une deuxième journée fort ouverte. 

Ce constat dépendra aussi de la composition que les équipes afficheront et de leur degré de motivation. Il n’en reste pas moins que les faveurs du pronostic penchent du côté d’Isières. Les Athois s’alignent désormais sans foncier de formation, Jonas Scarcez s’y collant par la force des choses. Néanmoins, le duo Andy Couteau – Dimitri Dupont possède du répondant dans le cœur du jeu. Cela peut suffire pour passer le premier cap, celui d’Acoz, une équipe complètement démotivée en cette fin de saison. Peut-être les Gerpinnois aligneront-ils leur future recrue Jérémy Porson, histoire de « booster » l’envie orangée ?

Le débat entre Mont-Gauthier et Galmaarden semble à première vue autrement plus palpitant que la première demi-finale de jour. Après une longue série de revers, à propos desquels la blessure de Tristan Schmit est pour beaucoup, les Namurois viennent enfin de renouer avec la victoire de jolie manière en s’imposant de haute lutte à Ogy. Les Rochefortois pourraient faire appel à Yoris Dooms, signé pour l’année prochaine, pour épauler Phil De Wolf et Devan Cassart. Mais le garçon vient de livrer quelques luttes éprouvantes avec Senzeilles en coupe de Belgique. En face, Ryan Sauvage respire la grande forme à Galmaarden. L’état de santé de Bosse pose cependant question.

Les luttes de ce mardi seront arbitrées par M. Pierre Duhoux.