Jeu de Balle

Montée en puissance du jeune Scarcez

Trop déforcé sans Hazard, Acoz n’a pas fait illusion en ouverture contre une équipe d’isières emmenée par un Dimitri Dupont en verve. Les Athois n’ont laissé que les miettes du festin à leurs adversaires, en début de lutte. Frébutte ouvrait la marque. Vanneste butait sur Dupont, deux fois, et Couteau : 2-0 pour la Fraternelle. Merveille, aligné au petit milieu, ne trouvait pas ses marques. Il fallait cependant encore attendre deux jeux, à 4-0, pour qu’enfin les Gerpinnois modifient leurs batteries. Merveille prenait place au derrière, où il redressa quelque peu la tête, tandis que Poroli et Vanneste avançaient d’un cran. Merveille et Poroli visitaient les perches dans le 5e jeu, conclu par la seconde baraque de Dupont : 4-1. Le jeu suivant montait à 40-40. Un bon rechas de Scarcez et un arrêt de Frébutte tuaient définitivement le suspense. Dupont frappait encore au-dessus : 6-1. Une outre de Vanneste et un arrêt de Poroli permettaient aux Orangés de mener 30-40 dans le dernier jeu. Mais Lecocq servait au large et Poroli, au rectangle, passait à côté de la balle.

L’autre demi-finale fut plus ouverte. Flament servait au large à 40-40 et Pozzebon poussait De Wolf à la faute : 1-1. Fiasse, deux fois, et Cassart s’enflammaient à la frappe sur les envois de Defrijn mais Cassart livrait à deux reprises au large. Pozzebon frappait au-dessus dans les deux jeux suivants. Néanmoins, les Brabançons ne parvenaient pas à profiter de la cassure. Pozzebon servait deux mauvaises, De Wolf remportait une chasse décisive et Cassart écrasait Bosse : 5-4. Bosse se mettait en évidence à la livrée, pour forcer une dernière égalité à 5-5. De Wolf signait deux rechas primés. Enfin, Cassart (outre) et De Wolf s’imposaient au contre-rechas.

En finale, Isières a gonflé les biceps. Dugauquier frappait au-dessus au contre-rechas puis au rechas : 0-1. Dupont et le jeune Scarcez y allaient aussi de leur outre dans le deuxième jeu. Cassart enlevait son jeu en frappant une outre au passage mais De Wolf se prenait trois balles au-dessus de la tête, dont une de Famelart à 40-40. Deux outres de Scarcez amenaient 1-4. Fiasse rechassait de peu au large à 40 à 2 puis Mathieu écopait d’un quinze malheureux : 1-6. Des outres de De Wolf et Cassart ne firent que retarder l’inéluctable, Dupont concluant sur un jeu de 15-40.

TECHNIQUE DE LA 2e ELIMINATOIRE DU TOURNOI DE THIEULAIN

Les résultats

Isières – Acoz 7-1

Mont-Gauthier – Galmaarden 7-5

Mont-Gauthier – Isières 3-7

Les équipes

M. Duhoux a aligné

Isières : Dugauquier et M. Frébutte (Famelart); Couteau, D. Dupont et Scarcez.

Acoz : Defever et Lecocq ; Merveille, Vanneste et Poroli.

Mont-Gauthier : Badet et Mathieu ; Fiasse, D. Cassart et De Wolf.

Galmaarden : Defrijn et Pozzebon ; Flament, Potiez et Bosse.

La technique des luttes

Isières 7 jeux (29 quinze) bat Acoz 1 jeu (16 quinze, perd 2 jeux de 40). Balles outres. – Au rechas : Dupont 4 ; Couteau et Merveille 2 ; Scarcez, Vanneste et Poroli 1. Livrées mauvaises : Dupont, Scarcez et Lecocq 2 ; Frébutte Couteau, Defever et Vanneste 1.

Mont-Gauthier 7 jeux 40 quinze, perd 4 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Galmaarden 5 jeux (30 quinze, perd 1 jeu de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas : De Wolf 4 ; Fiasse et Flament 3 ; Cassart et Pozzebon 2 ; Bosse 1. Au contre-rechas : Cassart 1. Livrées mauvaises : Fiasse et Potiez 3 ; Cassart, Pozzebon et Flament 2 ; Badet, Mathieu, Defrijn et Bosse 1.

Isières 7 jeux (36 quinze, perd 2 jeux de 40) bat Mont-Gauthier 3 jeux (23 quinze, perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas : Dupont 4 ; Scarcez et Dugauquier 3 ; Couteau, Cassart et De Wolf 2 ; Famelart 1. Au contre-rechas : Dugauquier 1. Livrées mauvaises : Badet, Mathieu et Fiasse 1.