Jeu de Balle

La sensation avait été touchée du doigt la veille, Ogy passant tout près de l’exploit face à Thieulain. Ce mercredi, Galmaarden a étonné son monde en privant Baasrode de la qualification.

C’est d’autant plus étonnant que les deux premières rencontres n’avaient rien laissé deviner. En effet, Galmaarden a sué sang et eau pour venir à bout d’une équipe d’Oeudeghien trop déforcée et n’ayant que sa bonne volonté à offrir. Galmaarden, concentré sur son sujet en l’absence de sa devanture habituelle, avait pourtant pris un départ en trombe en s’isolant à 4-0 et 5-2. Leroy concédait 6-4 en servant au large à 40-40, dans la foulée d’un dépassement de tamis. Sauvage croquait en décision dans le 11e jeu mais se reprenait immédiatement au tamis: 7-5.

Baasrode n’a ensuite pas fait dans le détail en infligeant une «Espagnole» indiscutable aux Hennuyers. Pourtant, la finale de jour vit Galmaarden faire front avec efficacité contre les Termondois. De Winter loupait un arrêt et Piérard contre-rechassait au large dans le jeu d’ouverture: 0-1. Deux larges de De Winter, de beaux contre-rechas de Sauvage et un arrêt de Defrijn permettaient aux Brabançons flamands de doubler la mise. Piérard enlevait son jeu, mais Cassart saccageait le sien (trois «baraques»): 1-3. Deux mauvaises de Defrijn permettaient aux «Assurés» de s’accrocher à 2-3. Néanmoins, Devos relançait les siens, aidé d’un bel arrêt de Berchmans. Sauvage insistait au trapèze, Cassart se faisait surprendre à l’arrêt par un rechas au sol de Bosse et De Winter loupait un second envoi: 2-5. Le score montait même à 2-6 sur des livrées impeccables de Sauvage!

Galmaarden ratait le coup de massue, la frappe outre de Sauvage décordant de justesse à 40-40. Devos signait en vain deux outres, Joos concluant d’une balle entre les perches: 4-6. Cassart frappait au-dessus et De Vits poussait Sauvage à la faute: 5-6. De Winter arrachait finalement le 6-6. Joos, d’une outre au bond, amenait 40-30 mais Piérard servait au large avant de croquer le dernier envoi de Sauvage.


LE TECHNIQUE DE LA 3e ELIMINATOIRE

LES RESULTATS

Galmaarden – Oeudeghien 7-5

Baasrode – Oeudeghien 7-0

Baasrode – Galmaarden 6-7


LES EQUIPES

M. Van Holder a aligné:

Galmaarden: Berchmans et Defrijn; Devos, Sauvage et Bosse.

Oeudeghien: Dupriez et Duroy; G. Dehantschutter, M. Dupont et Leroy.

Baasrode: De Winter et C. De Vits; Piérard, Joos et W. Cassart.


LE TECHNIQUE

> Galmaarden 7 jeux (36 «quinze», perd 1 jeu de 40) bat Oeudeghien 5 jeux (40 «quinze», perd 4 jeux de 40). Balles outres. – Au rechas: Devos, Sauvage et Dupont 1. Au contre-rechas: Dupont 1. Livrées mauvaises: Defrijn 6; Berchmans et Bosse 4; Devos et Dupriez 3; Sauvage, Duroy, Dehantschutter, Dupont et Leroy 2. Tamis: Dehantschutter et Leroy 1.

> Baasrode 7 jeux (28 «quinze») bat Oeudeghien 0 jeu (15 «quinze», perd 3 jeux de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas: De Vits, Joos et Dupont 1. Au contre-rechas: Cassart 1. A la livrée: De Winter 4; Piérard 1. Livrées mauvaises: De Winter 4; Duroy 3; Piérard et Cassart 2; Joos, Dupriez, Dehantschutter et Dupont 1.

> Galmaarden 7 jeux (39 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Baasrode 6 jeux (37 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas: Joos et Devos 3; Cassart 1. Livrées mauvaises: De Winter et Cassart 4; Piérard et Defrijn 3; De Vits, Sauvage et Bosse 2; Berchmans 1.


VENDREDI, 4e ELIMINATOIRE (15H)

1. Sirault - Acoz

Isières – vaincu 1

Isières – vainqueur 1


SAMEDI (15H)

Demi-finales

E. Kerksken – Galmaarden

F. Thieulain – Vainqueur de vendredi

Finale

Vainqueur E – vainqueur F