Jeu de Balle

Un commentaire d'Eric de Boer.

Cette 10e journée de championnat a été riche en enseignements. Le premier a trait à la perte du premier point de Kerksken cette saison après 8 succès pleins consécutifs! Seul Baasrode, dans son fief, était capable de réaliser pareille prouesse. Les troupes de Timmy Joos ont même réussi à bousculer leur ennemi de toujours en ayant mené 6-4 et 8-7 avant de lâcher prise. La fin de la lutte a donné lieu à quelques heurts de supporters baasrodiens mécontents d'une décision arbitrale. Histoire d'alimenter une réputation pas toujours très «clean»?

L'autre fait majeur est la confirmation de la «remontada» de Thieulain qui, via son 14 sur 15, occupe ce dimanche soir une 3e place, inespérée il y a peu, quand le doute avait envahi le camp leuzois après trois défaites en quatre luttes. Les tensions semblent aplanies chez les Thieulinois, lesquels peuvent à présent laisser libre cours à leurs qualités.

Ce lundi, tous les regards seront logiquement tournés vers Mont-Gauthier. Après leur succès à Sirault, les Rochefortois sont prêts à recevoir Ogy, difficile vainqueur de Grimminge, mais handicapé par la sortie prématurée sur blessure, d'Arnaud Dubart. Le foncier lessinois jouera-t-il ou pas ce lundi de Pentecôte pour ce qui devrait être le duel décisif dans la course à la Grand-Place? Pour l'un comme pour l'autre, vivre le Grand Prix de Bruxelles de l'intérieur serait une «première» qu'ils méritent tous les deux, mais il appert que seul l'un des deux pourra jouir de ce privilège car on voit mal Thieulain retomber dans ses travers du début de saison...

En remportant l'enjeu à Maubeuge, Acoz a fait une bonne opération dans le bas du classement, mais notre petit doigt nous dit que la Paume maubeugeoise va progresser dans le futur...