Jeu de Balle Le joueur du Killshot Club a atteint les demi-finales de l’Open de Belgique

L’Open de Belgique de one wall organisé à Huissignies aura permis à plusieurs jeunes du Killshot Club de se mettre en évidence dans leur propre salle de la Marcotte. C’est ainsi que Siméon Van Stalle s’est hissé pour la toute première fois en demi-finale d’un tableau de niveau A. Une sacrée performance pour le Wiersien de 16 ans.

Alors qu’il joue toujours au football au RFC Wiers, en U17, Siméon s’est donc découvert une passion pour le one wall par l’intermédiaire de Guillaume Dumoulin, fer de lance du Killshot. " J’ai débuté avec un cousin, qui a stoppé. Ensuite, j’ai poursuivi avec Loïc Clément, qui est mon équipier en double. Ce sport est une discipline complète, qui allie technique et condition physique. Le jeu va vite et il n’y a pas de temps d’arrêt. On travaille toutes les parties du corps", indique celui qui pratique aussi la balle pelote à Tourpes.

Siméon Van Stalle a déjà eu l’occasion de participer à des tournois en Europe depuis l’âge de 14 ans. Il souhaitait passer le cap des quarts de finale en A et il y est arrivé. "Jouer à domicile met une pression supplémentaire. En plus, j’avais hérité d’une poule difficile. Mais je m’en suis bien sorti. J’étais Top 9 européen mais je vais prendre des points grâce à cette performance. C’était inattendu. "

Siméon veut s’installer durablement dans ce Top 10 avant de viser plus haut. Un Top 5 européen par exemple.

En double , Siméon et son compère Loïc Clément ont atteint les quarts à Huissignies. Pas mal du tout. "Loïc est Top 13. On joue souvent ensemble."

Le duo a bien l’intention de briller l’été prochain lors des Championnats d’Europe juniors. " Nous voudrions refaire le même coup qu’en U15, où nous avions décroché le titre européen. Et puis, dans deux ans, il y aura aussi le Mondial en Belgique avec tout le gratin. Un rendez-vous très important", conclut Siméon.