Jeu de Balle

Vainqueur du derby à Oeudeghien, Ogy fait une excellente affaire dans l'optique de la qualification pour le Huit de Septembre» avec l'étonnante et lourde défaite encaissée par Isières à Grimminge. L'autre fait marquant de cette 20e journée est incontestablement l'entrée dans le «Top 8» d'Acoz, mené par un Antoine Hazard sans doute inspiré par les exploits de ses cousins Eden et Thorgan à la Coupe du Monde de la Fifa. Rien ne change, par contre, pour le trio de tête qui s'est imposé, en déplacement, en prenant la totalité de l'enjeu: Kerksken à Sirault, Baasrode à Galmaarden et Thieulain à Maubeuge.

Oeudeghien – Ogy 8-13

Oeudeghien: G. Dehantschutter et Duroy; Toubeaux, Verset et Grumiau.

Ogy: Bracke et Wattier; Birlouet, Wattier et Ghislain (Mauroit à 3-7).

Balles outres. – Au rechas: Wattier 5; Dubart 4; Bracke 2; Duroy, Verset et Ghislain 1. À la livrée: Toubeaux et Bracke 1. Livrées mauvaises: Toubeaux, Grumiau et Bracke 6; Duroy, Verset et Wattier 4; Birlouet 3; Mauroit et Ghislain 2; Dubart 1.

Lutte de toute petite qualité, sauvée par son suspense. En première armure, le vent soufflait avec le tamis. Il est quelque peu tombé à la reprise, instant où Toubeaux et Grumiau permutèrent. Chez les Lessinois, Ghislain, blessé, devait céder le relais à Mauroit, qui n’est pas non plus au top physiquement. Mais les visiteurs conservaient le bon bout grâce à Wattier. Oeudeghien prend le point à 6-10.

Acoz – Mont-Gauthier 13-6

Acoz: R. Lecocq et Defever; Hazard, Vanneste et Merveille.

Mont-Gauthier: C. Schmit et Herman; Fiasse, D. Cassart et De Wolf.

Balles outres. – Au rechas: Merveille 4; Cassart 3; Vanneste 2; Hazard et Fiasse 1. Au contre-rechas: De Wolf et Herman 1. Livrées mauvaises: Schmit 6; Vanneste 5; Fiasse 4; Lecocq, Cassart et De Wolf 3; Hazard et Merveille 2; Defever et Herman 1.

Après partage des jeux initiaux, Merveille (le roi du rebond) donnait le ton à la frappe. Cassart et De Wolf passaient au travers. Les «Orangés» forçaient donc le break à 4-1 sur les livrées de Hazard et de Merveille. Fiasse servait sa seconde «baraque» à 40 à 2 et Schmit, sa troisième toujours à 40 partout: 6-1. Mais une fois de plus, les «Coquis» piétinaient devant l’obstacle. Lecocq servait au large à 40-40. De Wolf émergeait au contre-rechas et Merveille fautait à l’envoi: 6-4. Deux nouvelles larges de Fiasse offraient le repos aux Gerpinnois: 7-4. De Wolf se retrouvait à la reprise: 7-5. Lecocq et Hazard relançaient cependant les visités à 9-5. Herman fautait à l’envoi à 40 à 2. Après trois «baraques» de Vanneste, Merveille (deux rechas primés) redressait magistralement la barre: 11-5. Acoz approchait du but sur deux erreurs à l’envoi de Schmit. Mais le professeur Hazard (manque de concentration) et Lecocq offraient le point aux Namurois sur un jeu blanc. Le 8e jeu de 40 partout tombait encore dans l’escarcelle des troupes du président Charlier.

Grimminge – Isières 13-4

Grimminge: K. Lievens et Boeykens; Musch, de Cooman et G. Lievens.

Isières: Famelart et Dugauquier; Scarcez, D. Dupont et Couteau.

Balles outres. – Au rechas: G. Lievens 2; Musch 1. Au contre-rechas: Musch 1. À la livrée: Boeykens et Scarcez 1. Livrées mauvaises: Scarcez 6; K. Lievens 5; Boeykens 4; Famelart 3; de Cooman et Couteau 2; G. Lievens, Dupont et Dugauquier 1. Tamis: Boeykens 1.

Les deux équipes ont rencontré bien des difficultés à cadrer leurs envois au tamis, malgré le fait que le vent soufflait plutôt avec la livrée. Les Athois auraient néanmoins dû sauver le troisième point en se montrant un peu plus efficaces dans les coups importants. En effet, ils ne remportent que deux des neuf jeux montés à 40 à 2. Glenn Lievens a livré une excellente lutte en remisant ses balles du fond. À noter la carte jaune infligée à Damien Famelart pour rouspétances un peu trop insistantes, à 6-2.

Sirault – Kerksken 2-13

Sirault: Namur et Leturcq; N. Dupont (Rochart à 2-10), Monniez et Raguet.

Kerksken: D. De Vits et Monnier; Brassart, Dochier et Nantel.

Balles outres. – Au rechas: Brassart 10; Nantel 7; Raguet 5; Monnier et Dochier 2; Leturcq, Namur, Monniez et Dupont 1. Au contre-rechas: Dupont, Brassart et Nantel 1. Livrées mauvaises: Monniez 4; Raguet et Monnier 3; Dupont 2. Tamis: Rochart 1.

Le champion en titre s’est régalé sur le ballodrome de Sirault, le plus souvent favorable au rectangle. Brassart et Nantel ont en effet placé la barre un peu trop haut pour leurs adversaires, malgré la bonne volonté affichée par Renaud Raguet: 1-5 et 2-6.

Galmaarden – Baasrode 5-13

Galmaarden: Pozzebon et Y. Flament; Devos, Bosse et Sauvage.

Baasrode: C. De Vits et De Winter; Piérard, Joos et W. Cassart.

Balles outres. – Au rechas: Bosse et Joos 2; Sauvage 1. Au contre-rechas: Sauvage 2; Joos 1. À la livrée: De Winter 8; Cassart 1. Livrées mauvaises: De Winter 5; Pozzebon, Sauvage et Piérard 3; Flament, Devos, Bosse et Joos 2; Cassart et De Vits 1.

Galmaarden n’a pas fait longtemps illusion. L’équipe locale enlevait le jeu d’ouverture avant d’encaisser sept jeux de suite. Les Brabançons flamands avaient modifié leurs batteries dès 1-4, en faisant monter Flament au petit-milieu et Devos, au grand-milieu. En vain puisque les Termondois profitaient de l’avantage procuré à la livrée par le vent pour constamment bombarder le fond du rectangle. Galmaarden se rebiffait quelque peu à la reprise mais ne parvenait finalement pas à sauver le troisième point, malgré le gain du 5e jeu à 5-10.

Maubeuge – Thieulain 4-13

Voir notre édition papier de ce lundi 2 juillet