Jeu de Balle

Samedi, les joueurs de Kerksken tenteront d'inscrire le nom de leur club pour la treizième fois au palmarès du tournoi de Braine-le-Comte.

Kerksken n’a pas tremblé ce lundi au pied du kiosque de Braine-le-Comte, lors de la première éliminatoire du «Tilburck». Le petit milieu Samuel Brassart opine du chef. «Il faut bien reconnaître que nous enlevons une qualification plutôt facile. Privés des services de Christophe Monnier, nous avons fait preuve de vigilance en faisant montre d’une belle concentration. Ceci dit, nos adversaires se sont bien défendus. Lors de notre entrée en lice contre Grimminge, qui a évolué libéré, les spectateurs ont vu jouer à la balle. En finale de jour, nous écrasons Terjoden au tamis.»

Samuel Brassart espère évidemment une issue identique lors de la grande finale samedi prochain. «Cela constituerait un beau cadeau d’anniversaire pour mes 43 ans, que je fête ce mercredi. Samedi, nous serons au complet. A cette date, Christophe Monnier sera rentré de vacances; il effectuera, par conséquent,sa rentrée.»

Le citoyen d'Oeudeghien compte déjà treize «Tilburck» à son palmarès. Un chiffre impressionnant mais pour autant, il ne s’agit pas du record absolu. «Ajouter une ligne cette saison me permettrait de me rapprocher du score réalisé par Pascal Demuylder. Le «Grand» en a gagné en effet quinze au cours de sa carrière. J’espère évidemment le rejoindre avant de prendre ma retraite», conclut, avec un large sourire aux lèvres, le «Gant d’Or» en titre.