Jeu de Balle

En vue de briller sur la Grand-Place de Bruxelles dimanche, Ogy profitera de sa présence lors de la 3e éliminatoire du tournoi de Sirault pour enfin revenir en finale d'une épreuve en sept jeux. Tête de série de la journée, Sirault ne l'entend pas de cette oreille.

Comme tout club organisateur, Sirault espère logiquement retrouver son équipe fanion en journée finale. Cela aide à la réussite financière de l’événement. Ceci dit, les Saint-Ghislainois n’en ont pas pour autant bazardé leur éliminatoire en composant un menu maison. Au contraire puisqu’Ogy, la bonne surprise de la saison, est au programme ce vendredi. Les Lessinois ouvriront le bal à 14h45 contre Acoz. En principe, les «Verts» s’aligneront au grand complet. Rappelons que Corentin Wattier avait laissé forte impression sur le ballodrome pentu de Sirault lors de l’édition 2017. Derrière le garçon, Arnaud Dubart est capable de sortir le grand jeu, ce qui passe par de la régularité. Bracke a mis à profit sa sélection en équipe nationale. Au petit-milieu, Ghislain a souvent brillé cette année.

Acoz ne devrait en théorie pas poser de problèmes. Les «Coquis» terminent la saison au petit trot. En championnat, le gain du point à Isières, plutôt inattendu, est dû en grande partie à la montée au jeu d'Antoine Hazard, qui avait pourtant annoncé sa fin de saison pour cause d’infiltration.

L’équipe de Sirault, enfin, aborde la journée avec le moral à plat en raison d'une 8e place qu'ils devront accrocher face à Grimminge ce samedi. L’occasion est pourtant belle de se racheter une conduite. Cela n’aurait rien d’étonnant si le régulier Renaud Raguet reçoit l’appui de Nicolas Dupont, apparu en belle forme ces derniers temps, et de Sébastien Monniez, en partance pour Galmaarden.