Jeu de Balle

Le renfort nommé Laurent Gobron a fait de son mieux pour plaider la cause de Terjoden, mais l'«hôte» du kiosque brainois est le premier à s'inviter à la fête de samedi prochain.

Pour compléter son équipe, Terjoden avait de nouveau, comme au tournoi de Mont-Gauthier, fait appel au vétéran Laurent Gobron, tout auréolé de sa prestation à la «Balle du Gouverneur», où le joueur de Senzeilles a reçu le prix du meilleur joueur. De fait, l’ancienne vedette de N1 a été à la base de la victoire remportée en ouverture par les Alostois. Au pied du kiosque brainois, il importe encore plus que d’ordinaire de pouvoir s’appuyer sur un foncier en verve. Pour sa part, Grimminge est passé à côté de son sujet au tamis. Kevin Lievens puis de Cooman donnèrent le ton en servant hors cadre à 40 à 2: 0-2. Van Daele loupa carrément trois envois: 0-3. Un dépassement de tamis et une mauvaise de Denayer ne lancèrent pas pour autant Grimminge. Lamarche frappa au-dessus dans le 5e jeu, Van Hemelrijck enleva un jeu de 40 à 2 et Lamarche, encore, s'adjugea la chasse à la frappe dans le 4e jeu de 40 de la partie. Un rechas hors cadre de Gobron, encore et toujours à 40-40, et un beau contre-rechas de Musch à… 40 à 2 permirent à Grimminge de se rapprocher à 3-6. Mais Van Hemelrijck mit fin au suspense en rechassant une balle sur la façade de l’Hôtel de Ville.

En deuxième lutte, Grimminge s’est montré plus accrocheur face à Kerksken. Musch confirmait sa bonne tenue du jour et Glenn Lievens haussait le ton. Ceci dit, l’indécision ne dura guère. Une outre à 40 à 2 de Musch répondit à celle réussie par Brassart dans le premier jeu: 1-1. Puis Dochier servit deux balles entre les perches et Musch, via de beaux rechas, enleva un jeu blanc: 2-2. A partir de ce moment, le trio de frappe des champions en titre entra pleinement en action. Dochier et Nantel visitèrent les perches pour marquer 3-2. Le premier nommé remporta une chasse au contre-rechas, à 40-40 (4-2) avant de réussir la seule outre de la lutte au contre-rechas (5-2). Deux outres de Brassart et une livrée primée de Dochier permirent aux champions d’approcher du but à 6-2. Grimminge ne s’avoua pas vaincu. Brassart loupa une seconde balle à 40 à 2 et Dochier décorda au contre-rechas, toujours à 40 partout. Kerksken mit le holà via un jeu blanc, Dochier renvoyant à l’expéditeur (K. Lievens) la dernière balle de la rencontre: 7-4.

La finale de jour fut plus expéditive. Elle se joua avant tout au tamis, un secteur où Kerksken s’avéra inabordable. Brassart et Nantel lancèrent les «Michiels Boy». Dochier fit 3-0 en servant trois balles au-dessus. Gobron, le seul à tenter de répliquer au rectangle (surtout au rebond), enleva un jeu blanc. De Vits répliqua aussitôt en faisant de même: 4-1. Brassart doubla la mise et Botquin loupa trois envois: 6-1. Un court instant de flottement au tamis des «Rouges» (un dépassement de tamis discutable sifflé à Dochier et trois «baraques» de Charloteaux) n’empêchèrent pas De Vits de conclure dans la foulée: 7-3.

LE TECHNIQUE DE L'ACTE 1

LES RESULTATS

Grimminge – Terjoden 3-7

Kerksken – Grimminge 7-4

Kerksken – Terjoden 7-3

LES EQUIPES

M. De Vroe a aligné:

Grimminge: S. Van Daele et K. Lievens; de Cooman, Musch et G. Lievens.

Terjoden: Denayer et T. Botquin; Van Hemelrijck, Lamarche et Gobron.

Kerksken: Charloteaux et D. De Vits; Brassart, Dochier et Nantel.

LE TECHNIQUE

> Terjoden 7 jeux (33 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Grimminge 3 jeux (28 «quinze», perd 4 jeux de 40 et 1 jeu blanc). Balles outres. – Au rechas: Musch, Van Hemelrijck et Lamarche 1. Au contre-rechas: de Cooman et G. Lievens 1. Livrées mauvaises: Van Daele 5; K. Lievens 4; G. Lievens 3; Denayer et Botquin 2; de Cooman 1. Tamis: K. Lievens et Denayer 1.

> Kerksken 7 jeux (37 «quinze», perd 2 jeux de 40 et 1 jeu blanc) bat Grimminge 4 jeux (26 «quinze», perd 1 jeu de 40 et 2 jeux blancs). Balles outres. – Au rechas: Brassart 3; Dochier, Nantel et Musch 2. Au contre-rechas: Dochier 1. A la livrée: Dochier 3. Livrées mauvaises: Brassart et K. Lievens 3; Nantel, de Cooman et Musch 2; De Vits, Dochier et Van Daele 1.

> Kerksken 7 jeux (32 «quinze», perd 1 jeu blanc) bat Terjoden 3 jeux (17 «quinze», perd 2 jeux blancs). Balles outres. – Au contre-rechas: De Vits 1. A la livrée: Dochier 3. Livrées mauvaises: Charloteaux et Botquin 4; Denayer 2; Dochier, Van Hemelrijck, Lamarche et Gobron 1. Tamis: Charloteaux et Dochier 1.