Autres sports L'Italie remporte sa première médaille en or

CESANA PARIOL L’Italien Armin Zöggeler, champion olympique en titre, a remporté la médaille d’or de l’épreuve de luge monoplace messieurs des Jeux de Turin, dimanche à Cesana Pariol. En 3 min 26 sec 088/1000, Zöggeler a devancé le Russe Albert Demtschenko, de 11/1000, et le Letton Martins Rubenis, de 357/1000, pour offrir au pays organisateur des JO-2006 son premier titre de la quinzaine.

L’Italien âgé de 32 ans, également champion du monde en titre, a dominé les quatre manches de l’épreuve, devançant à chaque fois Demtschenko. L’Allemand Georg Hackl, qui a 39 ans tentait le pari de gagner une sixième médaille en six jeux Olympiques (or en 1992, 94 et 98, argent en 1988 et 2002), a terminé à la 7e place.

Joyeux come-back pour le K90

Le Norvégien Lars Bystoel a réussi un joli come-back pour remporter dimanche le concours de saut à skis petit tremplin (K90) des Jeux olympiques de Turin. Bystoel, qui occupait seulement la sixième place après la première manche, a réussi deux solides envolées tandis que la plupart de ses adversaires ont raté leurs réceptions.

Bystoel a décroché la médaille d’or avec des sauts à 101.5 et 103.5 mètres pour un total de 266,5 points.
Le Finlandais Matti Hautamaeki a obtenu la médaille d’argent, battu d’un point par Bystoel. Un autre Norvégien, Roar Ljoekelsoey, a terminé troisième.

Bystoel avait réalisé le meilleur total et l’un des deux sauts les plus longs des qualifications samedi avant d’être disqualifié à cause de sa combinaison jugée non réglementaire. Cependant, faisant partie des 15 meilleurs sauteurs de la Coupe du monde, il était déjà assuré d’une place en finale de la compétition.

Leader après la première manche, le Russe Dmitry Vassiliev a saboté la réception de son deuxième saut et a échoué à la 10e place du concours. Le Suisse Simon Ammann, double champion olympique en titre, a été éliminé lors de la première manche de la finale. Ammann a sauté à 92,5 mètres et s’est classé 38e, alors que seuls les 30 premiers accédaient à la finale.

Autre éliminé de marque en première manche, le Slovène Rok Benkovic, champion du monde la saison dernière, qui a sauté à 87,5 mètres.