Omnisports

Pierre-Olivier Beckers, actuel président du Comité Olympique et Interfédéral belge (COIB) a été choisi pour présider la Commission de Coordination des Jeux Olympiques de Paris 2024. 

C'est ce qu'ont annoncé le Comité international olympique (CIO) et le COIB lundi.

Pierre-Olivier Beckers, qui a débuté en juin son 4e et dernier mandat en tant que président du COIB, va donc diriger la commission de coordination des JO 2024. Cet organe doit améliorer l'organisation des Jeux et la coopération entre le CIO, le Comité d'organisation des Jeux olympiques (COJO), les fédérations internationales (FI) et les Comités Nationaux Olympiques (CNO).

Autour de son président, la Commission de Coordination regroupe des représentants du CIO, des FI, des CNO et des experts. Elle remplit quatre rôles bien définis. Tout d'abord, elle doit suivre les progrès du Comité d'organisation en ce qui concerne la planification, l'organisation, la tenue et le financement des Jeux, y compris la collaboration avec les autorités publiques concernées. Ensuite, la Commission de Coordination mène des inspections sur les sites de compétition et d'entraînement ainsi que d'autres installations. Elle doit aussi rendre compte à la Commission exécutive du CIO de l'état d'avancement dans l'organisation des Jeux, en particulier des défis et des risques. Enfin, la Commission de Coordination rédige, après la tenue de l'événement, un rapport lié à l'organisation des Jeux pour la Commission exécutive et la Session du CIO.

Le Belge de 57 ans aura donc la lourde tâche de superviser cet organe, peu connu du grand public mais ô combien important dans la logistique générale de la grand-messe du sport mondial.

Un autre Belge avait déjà endossé le costume de président de la Commission de Coordination. En effet, Jacques Rogge avait dirigé celle des Jeux Olympiques de Sydney en 2000 avant de devenir, quelques mois plus tard, président du CIO pendant 12 ans (2001-2013).Ce lundi, le Comité International Olympique a désigné le président du COIB, Pierre-Olivier Beckers, comme président de la Commission de Coordination pour les Jeux Olympiques de Paris en 2024.

Le président de la Commission de Coordination est l’interlocuteur principal entre le CIO et le Comité d’Organisation. Sa responsabilité principale est de superviser l’organisation des Jeux et le bon déroulement des préparatifs pour les Jeux.

Pierre-Olivier Becker est membre du Comité International Olympique depuis le 26 juillet 2012. Depuis 2014 il est également président du Comité d’Audit du CIO, membre de la Commission des finances et membre de le Commission d’éthique du CIO. En juin dernier, il a été réélu à l’unanimité, avec 102 voix favorables sur les 102 exprimées, pour un 4e et dernier mandat (en vertu des règles de bonne gouvernance adoptées l’an dernier) à la tête du COIB.

Après un siècle d'attente et de cuisants échecs, Paris retrouvera les Jeux Olympiques en 2024. La capitale française, déjà ville hôte en 1900 et 1924, rejoint ainsi Londres dans le club fermé des villes ayant organisé trois fois les JO. Tout comme Los Angeles, choisi pour 2028.

Après trois défaites douloureuses -- dont la dernière en 2005 face à Londres 2012, Paris a enfin décroché le Graal que représentent les JO du centenaire, grâce à un dossier calibré pour combler les attentes du CIO, mais aussi un timing et un enchaînement de circonstances hyper favorables. La ville où le baron Pierre de Coubertin avait fondé le CIO et fait renaître les jeux Olympiques en 1894, renoue ainsi avec son histoire sportive. Après les dérives budgétaires de Sotchi et "les éléphants blancs" d'Athènes ou Rio, le budget parisien est plus modeste: 6,6 milliards d'euros.