JO - Team Belgium

Bart Swings a pris la 6e place sur 22, du 5.000 m de patinage de vitesse des Jeux Olympiques de Pyeongchang, dimanche sur l'ovale de Gangneung.

Il s'était classé 4e à Sotchi lors des précédents Jeux. La victoire est revenue au grand favori Sven Kramer. Auteur d'un nouveau record olympique en 6:09.76, le Néerlandais a enlevé son 3e titre consécutif sur la distance après 2010 et 2014. Il avait pris l'argent en 2006. Il remporte son 4e titre olympique en carrière avec la poursuite par équipe en 2014. L'argent est revenu à la photo-finish au Canadien Ted-Jan Bloemen qui a devancé de 2/1000es de seconde (6:11.616) le Norvégien Sverre Lunde Pedersen (6:11.618). Le partenaire d'entraînement de Bart Swings s'est consolé avec la médaille de bronze. Bart Swings patinait dans la 5e des 11 séries en compagnie du Sud-Coréen Lee Seung-Hoon, 29 ans, vice-champion olympique sur la distance en 2010 à Vancouver et champion olympique du 10.000m la même année.

A la veille de son 27e anniversaire, le Louvaniste a disputé une course régulière menant jusqu'à deux tours de la fin et a cédé dans les deux derniers tours. Il a signé le chrono de 6:14.57 à 42/100es du Sud-Coréen (6:14.15).

Il a réussi son 2e meilleur chrono de la saison derrière son nouveau record de Belgique (6:11.54) établi le 10 décembre dernier en altitude, lors de la 4e manche (div. B) de la Coupe du monde à Salt Lake City (Etats-Unis).

Bart Swings remontera sur la glace de Gangneung mardi à l'occasion du 1.500m et le samedi 24 février à l'occasion du mass-start.


"Je peux être content de ma prestation" 

Après sa course, Swings est apparu avec un large sourire devant la presse dans la zone mixte de l'Ovale de Gangneung. "J'ai mené une solide et régulière course. Ce n'était pas suffisant pour le podium, mais je peux être satisfait de ma performance", a-t-il répondu.

Swings a patiné dans la 5e série face au Sud-Coréen Lee Seung-Hoon. Le Belge a mené presque toute la course, mais dans la phase finale, il a quand même été devancé par le Sud-Coréen qui a fortement accéléré. "Dommage que j'aie perdu ma course, mais je savais qu'il avait un bon final. Les derniers tours, il a tourné en 29.0, 29.1 secondes. C'est super dur. Malheureusement, je n'ai pas pu réagir."

Pendant la course, et surtout à la fin, le public est sorti de sa réserve. "C'était un sentiment de folie", a dit Swings. "Dès le moment où Lee a commencé les derniers tours, j'ai senti que le public était présent. Il m'a aussi entraîné. C'est pourquoi mon retard a été aussi petit. Je dois juste être satisfait de ma course. J'ai savouré."

Swings peut aborder avec confiance le 1.500 mètres, mardi, et le départ en masse de l'avant-dernier jour des Jeux. "La sensation que j'ai eue les derniers mois d'entraînement, s'est confirmée. Ce temps n'est pas suffisant pour monter sur le podium, mais je peux m'en servir dans les prochains jours."