JO - Team Belgium

Seppe Smits était déçu mais ne pouvait faire mieux que sa dixième place au classement général du Slopestyle. Le vent a joué un rôle prépondérant dans sa finale qu’il a lui-mêle qualifiée de mauvaise.

Dès le premier run, il a pris une énorme bourrasque en pleine face. "Et je suis arrivé trop court sur le jump, c’était directement fini."

Pas un run réussi à l'entraînement

Pour la suite de la compétition, il a assuré les deux runs suivant. "Avec les conditions, je pouvais difficilement donner tout ce que j’avais. Je me rendais directement compte que ça allait être dur. Dès l’entraînement, j’ai eu des soucis. Je n’ai pas rentré un run complet avant le début de la finale."

Malgré la frustration d’une finale où il n’a "pas montré ce qu’[il] valai[t] réellement", il était content d’avoir fait mieux qu’à Sotchi (13e) avec une place dans le top 10.