Jonathan sur 200 à l’Euro

David Lehaire Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Le recordman de Belgique du tour de piste ne devrait pas se contenter du relais

BRUXELLES “Nous irons aux JO pour faire mieux qu’aux Mondiaux 2011 où Kevin avait fini 3e et moi 5e.”

En pleine forme depuis le début de la saison, Jonathan Borlée, auteur d’un 44.88 pour sa course de rentrée à Oordegem, annonce la couleur. C’est d’ailleurs parce que le recordman de Belgique du tour de piste (44.71) pète aussi des flammes sur 200 m qu’il devrait finalement s’aligner sur cette distance à l’Euro de Helsinki (27 juin au 1er juillet). “On prendra la décision finale au soir du stage à Sophia Antipolis que l’on fera avant l’ Euro, assure Jacques Borlée, le papa, qui avait cette idée en tête depuis que Jonathan a claqué un très bon 20.31 il y a un mois à Lubbock.

Il faut dire que son nouveau record personnel fait de lui le deuxième performeur européen de l’année. “Mais cela ne veut rien dire. Les Français et beaucoup d’autres doivent encore courir.” Reste que cela a donné des idées au clan Borlée, qui se refuse pourtant à confirmer nourrir l’objectif d’une médaille. “Bien sûr que je donnerai le maximum” , assure Jonathan, qui, dans ce cas-là, doit faire l’impasse sur la série du 4x400m. “Mais je m’alignerai sans la moindre pression. J’irai là-bas pour m’entraîner et prendre du plaisir. Je n’aurai pas d’attente particulière. La peur sera sur les épaules des spécialistes qui ne voudront pas se faire battre par un coureur de 400m. Être là pour ne penser qu’à prendre mon pied sera une situation nouvelle pour moi.” Et si elle lui permettait d’aller chercher le record de Belgique de Patrick Stevens 20.19 ? “Ce n’est pas un objectif immédiat pour moi, mais cela pourrait arriver un jour, je le sens.”

Cette année, le but est d’aller vite sur le tour de piste pour ramener quelque chose de Londres. “Helsinki ne sera qu’une étape sur la route de Londres. Si je réussis quelque chose en Finlande, ce ne sera que du bonus. J’ai toujours aimé courir le 200 m.” Samedi à Lille, c’est sur 400 m que Jonathan s’alignera. Et non sans ambition vu sa forme du moment. “À Marseille, je n’étais pas déçu de mon chrono mais de ma manière de courir. Faire 45.30 sans éprouver de bonnes sensations prouve que je suis en forme.” Son épatante course de rentrée à Oordegem (44.88) lui autorise de grands espoirs pour samedi. “Je ne me fixe pas d’objectif en terme de chrono mais, oui, je pourrais battre le record de Belgique. Je sais que je l’ai dans les jambes.”



© La Dernière Heure 2012
Publicité clickBoxBanner