Omnisports

Exemptée du premier tour en -70 kg, Roxane Taeymans a été éliminée au troisième, par la Nord-Coréenne Kwon, soit trop tôt que pour espérer être repêchée. 

À contre-coeur, l'Anversoise a donc rangé son kimono dans son sac, non sans avoir débriefé sa journée avec son coach. Et leur sentiment était assez positif. « Je suis, bien entendu, déçue de quitter ce Mondial si tôt parce que, pour moi, ça pouvait encore durer. Je me sentais bien sur le tatami. Il me semble que j'ai bien géré mes deux combats. Dans le premier, face à la Monténégrine Pekovic, j'ai renversé la situation, ce qui m'a mis en confiance. Dans le second, ce fut plus délicat, surtout face à une adversaire plus petite que moi. C'est, du reste, ce qui me coûte la pénalité fatale. Je ne l'avais pas bien en main au moment où j'attaque et l'arbitre me pénalise. Un peu vite, selon moi, mais c'est comme ça. »

Souriante, Roxane analyse avec lucidité et constate encore : « En fait, j'espérais rencontrer la Vénézuélienne Rodriguez, que je connais pour avoir combattu contre elle, en juin, au Mexique. Mais passons... Face à la Nord-Coréenne, je me suis montrée prudente en début de combat parce que nous avions dû attendre longtemps avant de monter sur le tatami. J'étais donc un peu refroidie... Elle était très forte debout. En revanche, au sol, j'aurais pu la battre. Mais, à deux ou trois reprises, l'arbitre a arrêté le combat avant que je ne la tienne vraiment. Là, je suis passée à côté de ma chance. Ceci dit, je ne me plains ! Je reviens de très loin, après deux blessures, l'une à l'épaule et l'autre au genou. Maintenant que tout est rentré dans l'ordre physiquement, je peux reconstruire. J'ai déjà deux rendez-vous à mon agenda : Zagreb et Tachkent. Mais, d'abord, il faut que je réussisse mes examens le 7 et le 9 septembre. Puis, je bénéficierai d'une semaine de vacances pour revenir en forme sur les tatami, fin du mois. »

Aucun doute : Roxane Taeymans n'a pas dit son dernier dans cette catégorie où elles sont quatre, en Belgique, à vouloir briller. Il y a Roxane, avec Lola Mansour, Gabriella Willems et Sophie Berger. Vous avez dit pléthore ? Mais oui ! Fameuse concurrence.