Judo

La Liégeoise ne s'est inclinée qu'en finale, face à la Japonaise Tsunoda...

Après le bronze, il y a deux semaines, à Zagreb, Charline Van Snick a décroché une nouvelle médaille, d'argent cette fois, ce vendredi, à Budapest. Et après Shishime, championne du monde en titre, c'est une autre Japonaise, Tsunoda, qui est parvenue à battre la Liégeoise au terme d'un combat équilibré et conclu après une cinquantaine de secondes en prolongation. Cette défaite n'enlève rien au magnifique parcours de Charline lors de ce deuxième Grand Prix estival, répétition générale avant le Mondial, à Bakou.

Visiblement très en forme, Charline a écarté toutes ses adversaires par ippon ! L'Azérie Mammadaliyeva, d'abord, la Russe Bobrikova, ensuite. Opposée, en quarts de finale, à l'Espagnole Esteo Linne, notre compatriote a connu un combat un peu plus chahuté. Sur un mouvement, l'arbitre lui attribua un waza-ari, puis se ravisa (sans doute après intervention de la vidéo...) pour offrir le point à l'Espagnole.

Nullement décontenancée, Charline Van Snick poursuivit son travail de sape. Et celui-ci paya après 3'12 lorsqu'elle renversa sa rivale et marqua waza-ari, rejugé ippon par l'... arbitrage vidéo ! Arrivée en demi-finales, Charline retrouva, alors, l'Israélienne Cohen, à qui elle ne laissa aucune chance pour avoir le droit de disputer la finale.

Avec cette nouvelle médaille, la Liégeoise marque de précieux points dans la course à la qualification olympique pour les Jeux de Tokyo, dont elle prendra ni plus ni moins la tête du fameux ranking, ce lundi, en -52 kg. Tout ce qui est pris...