Judo

L'Anversois s'est incliné en finale pour le bronze face au Sud-Coréen Lee, n°35 mondial.

Pas de chance pour Matthias Casse ! Engagé, ce week-end, au Grand Prix de Hohhot, en Chine, premier rendez-vous dans la course à la qualification olympique, notre compatriote n'a pu concrétiser son excellent parcours en décrochant une médaille. Matthias s'est, en effet, incliné pour le bronze face au au Sud-Coréen Lee, n°35 mondial , alors que lui-même pointait au 12e rang à la date du vendredi 25 mai, début des hostilités pour Tokyo 2020.

Menant par deux pénalités à une, Casse s'est laissé surprendre par son adversaire après seulement 17 secondes de prolongation, terminant donc sa journée au pied du podium.

Auparavant, Matthias avait écarté l'Argentin Morales et le Chinois Za, tous deux sur ippon, avant de s'incliner contre le Portugais Egutidze, n°13 mondial, en quarts de finale. Repêché, l'Anversois a, alors, battu le modeste Grec Ntanatsidis, n°88 mondial, pour avoir le droit de disputer ce fameux combat pour le bronze, qu'il a malheureusement perdu. Un long voyage qui pas pas porté ses fruits pour le protégé de Marc Van der Ham, entraîneur de la VJF.

En -73 kg, Dirk Van Tichelt s'est incliné d'emblée face au Mongol Tsend-Ochir, n°15 mondial. N'ayant pu se départager au terme des quatre minutes réglementaires, les deux judokas se sont retrouvés à la prolongation et, malgré deux pénalités, le Mongol s'en quand même est sorti en marquant un avantage. Dur, dur pour Van Tichelt !

En -57 kg, Mina Libeer a, elle, subi la loi de la modeste Nord-Coréenne Ri, n°86 mondial. Un contre-performance pour Libeer, encore en apprentissage.