Judo

L'Anversois s'est incliné en finale, dans la capitale croate, face à l'Allemand Ressel.

Ce n'est malheureusement pas encore pour cette fois... Battu par le redoutable Allemand Ressel, Matthias Casse a dû se contenter de la médaille d'argent, ce samedi, au Grand Prix de Zagreb. Ce qui n'enlève, bien entendu, rien à sa performance, à 21 ans !

Sur sa lancée d'Agadir, l'Anversois espérait à nouveau venir à bout de cet Allemand qui l'avait battu, à deux reprises précédemment, à La Haye et à Düsseldorf. Mais, sur un mouvement, celui-ci a étranglé les espoirs de Casse qui n'a pu qu'abandonner. Jusque-là, le combat avait été âpre, indécis, les deux judokas commençant à se connaître sur la scène internationale. Mais Matthias ne lâchait rien, prenant l'initiative et, surtout, menant au score de deux pénalités. Jusqu'à ce que l'Allemand ne trouve l'ouverture. Dommage...

Exempté du premier tour, Matthias avait, auparavant, écarté le Tchèque Musil, le Géorgien Kirakozashvili et le Britannique McWatt pour disputer une demi-finale historique face à l'Italien Esposito. Pénalisé à deux reprises, l'Anversois ne se laissa pas décontenancer et il poussa son adversaire à la prolongation. Un autre combat ! Plus même puisque ce n'est qu'après... 5'05 dans cette prolongation que Casse marqua un avantage décisif.

Une défaite dont son adversaire eut du mal à se remettre. Mais, comme quand il avait relevé le Géorgien, Matthias Casse trouva les mots pour consoler l'Italien.

En attendant, à 21 ans, l'Anversois poursuit son irrésistible ascension dans cette catégorie où il améliore sans cesse son ranking. Pointé au neuvième rang mondial et, surtout, au cinquième olympique avant ce rendez-vous croate, Matthias est classé depuis sa première médaille (le bronze), en Grand Prix, en novembre, à La Haye. Cinquième à Düsseldorf, deuxième à Agadir, cinquième à Hohhot, il n'a finalement manqué que deux rendez-vous : Paris et Tel Aviv, où il a été battu au deuxième tour par des gars plus expérimentés.

Également engagé en -81 kg, Sami Chouchi a été moins heureux que Matthias Casse. Après une première victoire convaincante face au Turc Gulduren, le Bruxellois s'est incliné, des oeuvres du Portugais Egutidze... Une issue cruelle pour Sami puisque son adversaire s'était vu infliger deux pénalités dans un combat équilibré que le Belge menait tactiquement. Hélas ! le Portugais a trouvé l'ouverture, à treize secondes de la fin, et n'a plus rien lâché.

En -70 kg, Roxane Taeymans n'a, elle, pas pesé bien lourd face à la Britannique Conway qui lui a placé un mouvement gagnant après seulement 1'25. Une journée à vite oublier...