Kevin Borlée bat le record de Belgique de son frère

Laurent Monbaillu Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Omnisports

44.56 en séries du 400 m : le champion d’Europe s’est offert rien moins que la 3e performance mondiale 2012 !

BRUXELLES On espérait un joli feu d’artifice de la part des coureurs de 400 m en ouverture des Championnats de Belgique et on n’a pas été déçu. C’est Kevin Borlée en personne qui s’est chargé d’allumer la première mèche, le champion d’Europe, moulé dans un maillot rouge vif, avalant Will Oyowe après 100 m avant d’offrir une représentation tout en précision et en relâchement, se jouant même d’un vent soufflant en rafales pour figer le chronomètre à... 44.56 !

Soit 15 centièmes sous le record de Belgique que son frère Jonathan avait établi en demi-finales des Championnats d’Europe de Barcelone le 28 juillet 2010 (le record de Kevin, lui, était de 44.74, chrono signé à Madrid le 9 juillet 2011) et, surtout, la troisième performance mondiale de l’année derrière l’Américain Merritt (44.19) et le Dominicain Santos (44.45). Au niveau statistiques, on notera aussi qu’à peine huit Européens ont, un jour, couru plus vite que Kevin...

“Ce sont des chronos que l’on recherche depuis un petit temps, avec Jo, on savait qu’on en était capable. Mais en séries des Belgique, je ne m’y attendais pas !” souriait le Bruxellois. “J’étais venu avec l’idée d’y aller franchement, sans vraiment viser un super chrono. Je prenais ce rendez-vous comme un entraînement où il fallait se donner à fond et c’est ce que j’ai fait. Je me suis bien senti pendant la course en dépit du vent que j’ai senti assez fort à deux reprises. Je me suis concentré sur mon relâchement et sur certaines séquences en particulier. J’ai ainsi pu changer de rythme tout en gardant ma foulée et je suis content que ça sorte. Une limite ? Il n’y a pas de limite !”

Kevin Borlée, qui disputait son troisième 400m de la saison (45.33 et 45.61 précédemment), n’excluait d’ailleurs pas l’idée de pouvoir aller plus vite en finale, ce dimanche, où la concurrence sera exacerbée et où la toute grande foule devrait être au rendez-vous. "Pourquoi pas ? Je suis, en tout cas, curieux de voir comment je vais récupérer de cet effort et si je suis capabe d’enchaîner deux courses de ce niveau”, poursuivait Kevin, assurant que ce record n’était pas un sujet de discussion avec son frère.

“Peu importe qui l’a.”
Dépossédé de sa meilleure marque depuis quelques secondes, Jonathan fut, du reste, lepremier à tomber dans les bras de son frangin. “Vous voyez que quand on dit que ça va bien à l’entraînement, ce ne sont pas des paroles en l’air”, trépignait-il avant de prendre le départ de son 200 m (20.51) un peu plus tard. “je m’y attendais un peu... Kevin est bien parti et aux 200 m, il a réussi à en remettre une couche et à bien finir. Du beau boulot !”

Le record d’Europe (44.33) de Thomas Schönlebe est plus que jamais d’actualité...

L'évolution du record de Belgique

45.04 Alfons Brijdenbach Montréal (Can/JO) 29.07.76
45.02 Cédric Van Branteghem Bruxelles 05.09.03
44.88 Kevin Borlé Pékin (Chn/JO) 19.08.08
44.78 Jonathan Borlée Fayetteville (USA) 13.06.09
44.77 Jonathan Borlée Paris (Fra) 16.07.10
44.71 Jonathan Borlée Barcelone (Esp/Euro) 28/07/10
44.56 Kevin Borlée Bruxelles 16/06/12

Les 12 meilleurs Européens de l'histoire sur 400m

44.33 Thomas Schönlebe (RDA) 1987
44.36 Iwan Thomas (G-B) 1997
44.37 Roger Black (G-B) 1996
44.37 Mark Richardson (G-B) 1998
44.46 Leslie Djhone (Fra) 2007
44.47 David Grindley (G-B) 1992
44.50 Erwin Skamrahl (RFA) 1983
44.50 Derek Redmond (G-B) 1987
44.56 Kevin Borlée (Bel) 2012
44.56 Tim Benjamin (G-B) 2005
44.56 Johan Wissman (Suè) 2007
44.57 Jamie Baulch (G-B) 1996

Publicité clickBoxBanner