Autres sports Week-end de découverte via un tournoi en Belgique

ANDERLECHT Voilà bien l'une des disciplines les plus mystérieuses qui soient ! Pratiquement aussi populaire que le football aux Pays-Bas et également appréciée dans une zone, en Belgique, délimitée par Anvers, Gand et Louvain, le korfbal reste une curiosité pour le reste de la planète. En Flandre, le Bloso a décidé de mettre ce sport à l'honneur cette année et la commission communautaire flamande, à Bruxelles, n'a pas voulu être en reste. Plusieurs actions se sont déjà déroulées dans l'unique club de la région, à savoir l'Olympia Anderlecht, formation de division 3, qui fête ainsi en grande pompe ses 80 ans.

Le lifting fut impressionnant avec la construction d'un terrain synthétique, le deuxième en Belgique dévolu à cette discipline -, seul sport d'équipe mixte - cousine du basket-ball. La Fédération belge a ainsi décidé d'organiser un week-end de découverte. Geert Royberghs, l'une des chevilles ouvrières de l'Olympia, en détaille le programme: «Samedi, nous aurons droit sur ce terrain flambant neuf situé près du Westland Shopping Center à un match amical Belgique - France alors que le lendemain, un tournoi rassemblera des clubs de la division 1 belge mais aussi des formations néerlandaises, anglaises et l'équipe de France.»

Le korfbal n'a jamais percé en Wallonie. Pourtant, des tentatives eurent lieu. «Sous l'impulsion de Georges Stoller, membre de notre club, précise Geert Royberghs, des clubs furent créés, notamment à Louvain-la-Neuve et à Arlon. Georges partit aussi conquérir la France avec ses poteaux et ses paniers sous le bras. A sa mort, on peut dire que la mayonnaise avait pris dans l'Hexagone. Par contre, sur le campus néo-louvaniste, les premiers joueurs ne trouvèrent pas de relève pour assurer la pérennité de l'équipe.»

Depuis le début de l'année, plusieurs joueurs de l'Olympia Anderlecht assurent des démonstrations dans les écoles de la Région bruxelloise, et des formations pour les professeurs d'éducation physique. Gros avantage : le korfbal ne demande pas beaucoup de matériel et se joue tant à l'extérieur qu'en salle. » Le but est d'ouvrir un ou deux nouveaux clubs en 2004 dans la capitale.»

© Les Sports 2003