L'intruse aux côtés du porte-drapeau indien "identifiée"

Publié le - Mis à jour le

Omnisports

"Elle n'avait absolument aucune raison d'être là. C'était un cas patent d'intrusion", a déclaré le chef de la mission olympique indienne

LONDRES L'Inde a protesté auprès des organisateurs des Jeux olympiques de Londres après qu'une femme inconnue a paradé aux côtés du porteur de drapeau de l'équipe, lors de la cérémonie d'ouverture devant des millions de téléspectateurs, a indiqué dimanche la presse indienne.

La jeune femme, vêtue d'une chemise rouge vif et d'un pantalon bleu vert, marchait vendredi soir avec beaucoup d'assurance aux côtés du porte-drapeau de l'équipe indienne, Sushil Kumar, devant l'équipe dont elle ne fait pas partie et dont les membres étaient en costume (pour les hommes) et sari jaune (pour les femmes). "Elle n'avait absolument aucune raison d'être là. C'était un cas patent d'intrusion", a déclaré le chef de la mission olympique indienne Muralidharan Raja. "Nous allons parler de cette histoire avec les organisateurs", a-t-il déclaré au Times of India. "Nous ne savons pas qui elle est et comment elle a été autorisée à entrer. Il est vraiment dommage qu'elle ait marché avec nos athlètes", a-t-il ajouté. "Elle nous a rendu ridicules devant le monde entier. Le contingent indien est apparu pour moins de 10 secondes (à la télévision) et c'est cette dame qui a capté l'attention...".

Débordée par son enthousiasme...

Interrogé sur la nationalité de l'intruse, il a déclaré: "elle pourrait être asiatique, ou d'Amérique latine. Je ne sais pas". L'Inde a envoyé à Londres son plus gros contingent pour des Jeux olympiques, à savoir 81 athlètes, espérant améliorer son score des jeux de Pékin, où le pays avait remporté une médaille d'or et deux de bronze.

En fin d'après-midi, l'on apprenait que la mystérieuse jeune femme était une figurante qui se serait laissée déborder par son enthousiasme, ont expliqué les organisateurs, démentant toute faille dans le dispositif de sécurité.

Publicité clickBoxBanner