Le médaillé de bronze était-il en érection ?

Rédaction en ligne Publié le - Mis à jour le

Omnisports

Un rameur américain récompensé par la médaille de bronze fait plus parler de lui que le médaillé d'or

LONDRES Henrik Rummel n'est pas la star des JO. Contrairement à Michael Phelps ou Usain Bolt, il n'engrange pas suffisamment de médailles que pour rentrer dans la légende et déchaîner les foules.

Avec ses copains de l'équipe américaine en quatre de... pointe en aviron, il a dû se contenter de la médaille de bronze. Une jolie récompense, certes, mais qui ne justifiait sans doute pas qu'il devienne l'une des stars de la toile ces derniers jours.

La raison de cet engouement ? La cérémonie de remise des médailles où l'ami Henrik, les sens en alerte, semblait satisfait son résultat. Mais ne vous y méprenez pas, il n'était pas question d'érection. C'est du moins ce qu'affirme l'athlète américain qui a tenu rétablir la vérité après tout ce déchainement autour de cette partie de son anatomie.

"Je jure que c’était mon sexe au repos. Je ne sais pas pourquoi ça a terminé dans cette position mais c’est comme ça", explique celui qui est surnommé, et ça ne s'invente pas, Rummelator.

Serez-vous convaincus par cette explication ? A vous de juger !


Cliquez sur l'image pour agrandir

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner