Le retour d'Eric Moussambani

F. Genette Publié le - Mis à jour le

Vidéo
Omnisports

Eric Moussambani est de retour! Le nageur de Guinée Equatoriale, qui était parvenu à battre le record du temps le plus long pour un 100m nage libre lors des Jeux Olympiques de Sydney sera de la partie à Londres.

LONDRES Eric Moussambani. Un nom qui a marqué les Jeux Olympiques à jamais. Mais pas exactement pour la raison attendue. Car non, Eric "l'anguille" n'a pas rapporté de médaille d'or à son pays, la Guinée équatoriale. C'est plutôt l'incroyable histoire de ce nageur tout sauf ordinaire qui a marqué les esprits lors des J.O. de Sydney, en 2000. Le jeune homme, alors âgé de 22 ans, avait appris à nager seulement huit mois avant le début de la compétition. Possédant une invitation qui lui avait permis de participer aux Jeux malgré son incapacité a atteindre les minimaux requis, Eric s'entrainait dans la piscine de 20m de son hôtel.

Opposé en série de qualification à Karim Bare, d'origine nigérienne, et à Farkhod Oripov, représentant le Tajikistan, le jeune Moussambani va se retrouver seul suite aux faux départs de ses rivaux. S'en suivra un incroyable spectacle où le Guinéen va, pendant 1 minutes 52 secondes et 72 centièmes, donner tout ce qu'il a pour traverser les 100 mètres que représentent les deux longueurs de la piscine olympique. Le tout sous les vivats des spectateurs complètement acquis à sa cause et des rires des commentateurs du monde entier.

Peu après la course, il déclara à la presse avoir eu peur de ne pas être capable de finir: "Les premiers 50 mètres n'ont pas été très difficiles, mais pendant les 50 derniers j'étais vraiment inquiet et je pensais que je n'allais pas finir la course. Heureusement, quelque chose est arrivé. Je pense que c'était le public qui m'encourageait. J'étais vraiment fier. Cela restera un moment inoubliable et j'ai vraiment apprécié les applaudissements du public. J'avais l'impression d'avoir remporté la médaille d'or".

De retour après 12 ans d'absence

Après cet incroyable épisode, Eric est rentré chez lui et à repris un dur entrainement avec l'envie de revenir en force lors des J.O. d'Athènes. Malheureusement, un problème de passeport le priva de démontrer ses nouveaux talents au monde entier.

Rebelote en 2008, où, en manque de compétition, il ne fut pas en mesure de se qualifier pour être de la partie à Pékin.

Aujourd'hui, Eric Moussambani a 34 ans. Et s'il ne nagera pas à Londres, il sera tout de même présent en tant que coach de la Guinée Équatoriale.

© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner