Le village olympique, paradis du sexe

JC Publié le - Mis à jour le

Omnisports

La footballeuse américaine Hope Solo explique que le village olympique est le lieu idéal pour faire des rencontres

LONDRES Si sur le devant de la scène, les sportifs semblent avoir une hygiène de vie exemplaire, il n'est pas rare qu'ils s'octroient des moments de détente.

Et lors des Jeux, le village olympique se transforme parfois en lieu de débauche.

C'est la footballeuse américaine Hope Solo qui révèle la face cachée du village. Dans le magazine ESPN, elle explique avoir assisté à des scènes assez surprenantes lors des derniers JO. "J'ai vu des gens coucher à l'air libre, sur les pelouses, entre les bâtiments, les gens se lâchent et deviennent dirty."

Elle ajoute que le sexe est très présent au sein des athlètes. "Sans discipline, le village peut facilement vous distraire. Dans ce type d'événements qui ne vous arrive qu'une seule fois dans votre vie, vous voulez vous créer des souvenirs, aussi bien sexuels, festifs ou sportifs."

Lors des JO de Sydney, pas de 100 000 préservatifs avaient été commandés pour fournir le village olympique. On ne sait par contre pas s'ils ont tous été utilisés.


© La Dernière Heure 2012

Publicité clickBoxBanner