Omnisports L’accession directe en quarts de finale des Red Dragons a impressionné.

Après la belle phase de poule de l’Euro, l’effet de surprise fait désormais place à la confirmation. Decryptage avec les deux francophones des Red Dragons.

1) La préparation

Contrairement aux éditions précédentes, la préparation a été raccourcie (World League et les qualifications pour le Mondial 2018). "La préparation a donc été différente", explique Kevin Klinkenberg. "L’objectif était de tirer le maximum d’enseignements de chaque entraînement mais c’est une équipe qui se connaît bien aussi."

(...)