Autres sports

Le champion d'Europe des poids Plume a battu le Norvégien Evensen par K.-O. technique dans le 12e round


BRUXELLES Neuf mois et demi après avoir conservé son titre européen des poids Plume, à Charleroi, face au Français Philippe Frenois (victoire aux points), Alex Miskirtchian remontait sur le ring, ce samedi soir, au Danemark, pour affronter son challenger officiel, le Norvégien Andreas Evensen, dans le cadre d’une défense obligatoire.

Soutenu par une petite centaine de supporters belges qui avaient fait le déplacement au Dome Center d'Esberge, le boxeur de 27 ans, short blanc, imprimait d’emblée son propre rythme et surtout sa puissance sur le combat, procédant par jabs du gauche et des crochets au foie qui secouaient déjà Evensen, pris de vitesse. Le Norvégien se ressaisissait quelque peu dans la deuxième reprise, mais Miskirtchian touchait nettement avec un direct du droit et un crochet gauche.

La troisième reprise marquait un premier tournant dans le combat. Alors qu’Evensen semblait monter un peu en puissance, Miskirtchian fit parler son punch après deux minutes avec une longue droite au visage de son adversaire, envoyé au tapis. Le challenger restera pourtant très actif dans la quatrème reprise, l’un de ses uppercuts trouvant la cible. Manquant un peu de mobilité, le Belge gardait toutefois le contrôle.

L’uppercut, c’est également l’arme qu’utilisera Miskirtchian pour calmer temporairement les ardeurs d’un Evensen boxant toujours à haute fréquence. Dans la septième reprise, le tenant du titre fera plier son opposant sous le poids de ses lourdes droites. Mais Evensen, courageux en diable malgré un oeil droit abimé mais manquant de punch, fera encore douter le clan belge malgré un 10e et un 11e round à l’avantage du Belge. Alex Miskirtchian mettra fin au suspense à... 45 secondes de la fin du combat en mettant une seconde fois son adversaire au sol, suite à un énorme contre, l’arbitre arrêtant alors ce duel très engagé.
Une demi-finale mondiale (en Belgique ?) se profile désormais pour Miskirtchian...

© La Dernière Heure 2013