Omnisports

Dirk Van Tichelt s'est incliné dès les huitièmes de finale, ce mercredi, à Budapest, balancé par le Mongol Ganbaatar. 

Notre médaille de bronze a connu un jour sans puisque, dès son entrée en lice, face au modeste Philippin Nakano, il a frôlé la correctionnelle en étant poussé à la prolongation. Mais, avec l'expérience, Dirk est parvenu à s'en sortir, non sans avoir dû batailler deux minutes et quarante secondes en plus des quatre minutes réglementaires. Opposé, ensuite, à l'Albanais Vrenozi, l'Anversois s'est retrouvé face à un mur refusant le combat. Trois pénalités plus tard, Van Tichelt s'offrait le droit de défier ce Mongol au physique exceptionnel. Et, là, l'expérience de notre judoka de 33 ans n'a pas suffi... Tracassé par de petites blessures, au pied et aux côtes, ces derniers mois, mais aussi victime d'une attaque asthmatique, ce matin même, Dirk a tenu deux minutes et trente secondes avant de s'envoler bien malgré lui. Rien à redire dans ces cas-là...