Omnisports Le Limbourgeois est qualifié sur 50 m, 100 m et 200 m libre pour les Mondiaux

"Le week-end s’est déroulé comme prévu : trois épreuves, trois médailles d’or, trois qualifications pour les Championnats du Monde et, en plus, un record personnel !"

Aussi limpide que sa domination en crawl du 50m au 200m lors des championnats de Belgique disputés à Anvers, le résumé esquissé ce dimanche sur les réseaux sociaux par Pieter Timmers témoigne de la confiance affichée dès la première journée de compétition par le vice-champion olympique du 100m libre.

"Je n’ai jamais douté de ma qualification pour les Championnats du Monde de Budapest", confirme le Limbourgeois, qui s’est à nouveau parfaitement préparé sous les ordres de Ronald Gaastra pour être affûté au moment fatidique, ce National constituant le dernier rendez-vous de qualification. Après avoir remporté les 200 m (vendredi) et 50 m (samedi), il en a apporté une nouvelle preuve ce dimanche en signant le minimum dès les séries de l’épreuve-reine (48.85, huit centièmes sous le critère) dont il a remporté la finale en nageant encore un peu plus vite (48.72). Le voilà donc avec l’embarras du choix avant de prendre l’avion pour la Hongrie, lui qui rêve d’un nouveau podium international sur 100m.

À l’opposé, la déception était de mise dans le chef de Fanny Lecluyse. La Mouscronnoise a manqué de très peu la qualification pour les Mondiaux, en particulier sur 50m brasse (à 2 centièmes !) vendredi, mais au final, malgré ses efforts (2:26.14 sur 200m brasse, à 23 centièmes du temps-limite, elle se retrouve les mains vides. Autre spécialiste de la brasse, Basten Caerts n’a pas connu davantage de réussite (2:14.90 ce dimanche sur 200m) mais a, au moins, la satisfaction d’avoir établi un nouveau record de Belgique en 50m brasse.

La révélation de ces championnats est, elle, francophone. Valentine Dumont a, en effet, remporté cinq titres individuels de championne de Belgique au terme de ce week-end marathon pour elle. "Je suis très contente de mes performances, c’est toujours agréable d’être titrée", reconnaît-elle.

La nageuse du Namur Olympic Club, âgée de 16 ans à peine, va à présent se consacrer aux championnats d’Europe juniors pour lesquels elle aura de l’ambition. "Je partirai deux semaines en stage à Tenerife afin de me préparer au mieux", explique Valentine, qui a été couronnée en 200 m, 400 m, 800 m et 1.500 m libre en plus du 200 m papillon.

Chapeau bas !


100 m papillon:  Kimberly Buys en forme olympique !

Déjà qualifiée pour les Championnats du Monde, Kimberly Buys a pu nager l’esprit serein lors de ces trois journées de compétition et cela s’est vu. Amaigrie, l’Anversoise a signé des championnats de Belgique de très haut vol, égalant même ce dimanche, en finale, son record de Belgique du 100 m papillon (57.91) datant des Jeux olympiques de Rio ! Ceci après avoir établi, dans la matinée, un nouveau record national sur 100 m libre (55.47, soit 6 centièmes de mieux que le précédent). "J’ai vécu un week-end parfait", reconnaît celle qui doublera 50 m et 100 m papillon à Budapest. "Mon objectif sera d’atteindre les demi-finales du 100 m papillon et, pourquoi pas, d’aller en finale."