Omnisports

Les Jeux Olympiques d'été 2024 se dérouleront à Paris et ceux de 2028 à Los Angeles. Cette double désignation a été approuvée lors de la 131e session du Comité International Olympique (CIO), mercredi, à Lima (Pérou), à l'issue d'un vote à mains levées des 84 membres du CIO validant l'accord trouvé entre les deux villes.

Après trois défaites douloureuses, dont la dernière en 2005 face à Londres pour l'organisation des JO 2012, Paris décroche enfin les Jeux Olympiques. La ville, où le baron Pierre de Coubertin avait créé le CIO et fait renaître les jeux Olympiques en 1894, accueillera la grand-messe olympique pour la troisième fois après 1900 et 1924.

Los Angeles sera également ville-hôte des Jeux pour la troisième fois, après 1932 et 1984.

Londres était jusqu'ici la seule ville à avoir organisé à trois reprises le plus grand événement sportif mondial.

Ce n'est que la deuxième fois que le CIO attribue deux éditions des Jeux Olympiques en même temps. Le seul précédent remonte à 1921, lorsque... Paris avait hérité de l'édition 1924 et Amsterdam celle de 1928.

Cette double désignation était devenue obligatoire au terme d'un processus de désignation difficile pour les Jeux 2024. En juillet 2015, cinq villes étaient présentes sur la ligne de départ: Paris, Hambourg, Rome, Budapest et Boston. Cette dernière s'est retirée et a été remplacée par Los Angeles en tant que candidate américaine. Hambourg (novembre 2015), Rome (septembre 2016) et Budapest (février 2017) ont tour à tour jeté l'éponge, faute de soutien populaire.

Il ne restait donc que Paris et Los Angeles. Le principe de la double attribution, en incluant aussi les JO 2028, s'est dès lors imposé. Le principe a été validé le 11 juillet dernier. Restait encore aux deux villes-candidates à se mettre d'accord. Los Angeles a accepté de renoncer à l'édition 2024, que Paris voulait absolument organiser. Un accord tripartite a été conclu entre les deux villes et le CIO. Los Angeles recevra 1,8 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros), soit 100 millions de plus que la capitale française.

Le Congrès du CIO, organisé à Lima, au Pérou, a entériné à l'unanimité cette double attribution.

La prochaine Olympiade aura lieu en 2020 à Tokyo.

Les deux comités de candidature ont promis des Jeux modestes, reposant majoritairement sur les infrastructures existantes et dotés de budgets nettement inférieurs à ceux observés sur les dernières éditions: 6,6 milliards d'euros pour Paris, pour 4,5 milliards à Los Angeles, alors que les Jeux de Londres-2012 et de Rio-2016 avaient dépassé les 11 milliards de dépenses.

"Cette victoire, c'est la France", selon Macron, une "victoire magique" pour Estanguet

Le président français Emmanuel Macron a salué mercredi l'attribution des Jeux Olympiques de 2024 à Paris, y voyant "une formidable reconnaissance de la France" et estimant que "cette victoire, c'est la France".

"Une nouvelle page s'ouvre durant les sept années qui viennent", a encore souligné le chef de l'Etat qui se trouvait à l'aéroport de Pointe-à-Pitre à la fin d'une visite dans les îles de Saint-Martin et Saint-Barthélemy ravagées par l'ouragan Irma. "C'est tout le pays qui doit être mobilisé, toutes les fédérations sportives". Emmanuel Macron y "salue ce succès et la formidable opportunité que les Jeux représentent pour accompagner la transformation de notre pays, accroître son attractivité internationale, dynamiser nos territoires, et renforcer la place du sport partout en France".

"C'est une victoire magique, unique", a réagi Tony Estanguet, co-président du comité de candidature de Paris. "On a travaillé dur depuis trois ans, avec Anne Hidalgo et l'ensemble de cette famille Paris-2024. C'est un succès collectif", a ajouté le triple champion olympique de canoë.


"J'ai vécu une émotion que j'ai rarement vécue dans ma vie", a encore réagi Estanguet qui va désormais prendre la présidence du Comité d'organisation.

Pour Anne Hidalgo, maire de Paris, "c'est un bonheur immense. On est tous heureux, fiers autour de Tony".

"Ramener les Jeux à la maison après 100 ans après, c'est un bonheur immense et surtout ça va faire du bien à notre pays, à Paris et à la Seine-Saint-Denis. c'est maintenant le début d'une nouvelle aventure extraordinaire", a ajouté Mme Hidalgo.

Paris qui a déjà accueilli les JO en 1900 et 1924, organisera les JO-2024 tandis que Los Angeles, déjà hôte des JO-1932 et 1984, été désignée par le CIO pour recevoir les Jeux en 2028.