P.-O. Beckers : “Il y a du talent dans notre pays”

Publié le - Mis à jour le

Autres sports

Par ailleurs, le Comité Olympique belge va devoir verser 181.000 euros de primes

LONDRES Est-ce qu’il est important pour la fierté de notre pays, son image, son épanouissement, la santé de sa jeunesse, d’aller chercher plus de médailles aux Jeux ? C’est une question que je pose aux autorités publiques. Si la réponse est oui, et pour moi elle doit être positive, alors il faut attaquer le problème de façon plus rigoureuse.”

Le président du COIB, Pierre-Olivier Beckers a d’emblée donné le ton lors de son bilan de la campagne belge, s’adressant aux pouvoirs publics afin qu’ils œuvrent dans un même sens. Il a observé depuis 2-3 ans des signes positifs. “La Belgique reste un petit pays qui ne peut pas s’appuyer sur des fonds privés. Nous avons besoin de leurs aides comme les grandes nations du sport. Sans cela, il est impossible de faire de meilleurs résultats et de décrocher plus de médailles. À Londres, 60 records du monde ont été battus. L’écart se resserre entre les meilleurs du monde.”

Déçu par notre moisson, il a aussi souligné les avancées positives. Avant Pékin, il ne voyait aucune coordination entre les acteurs politiques. Désormais, une même vision globale est sur la table. Les responsables osent dévoiler leurs ambitions. “Le challenge, ce n’est pas le talent. Il existe dans notre pays. Les jeunes ont un potentiel extraordinaire. Le challenge, ce sont les moyens financiers. Soyons audacieux.” Il s’est aventuré à des comparaisons. “Le budget de la Grande-Bretagne pour un seul sport, l’aviron, 27 millions €, est supérieur à notre budget pour tous les sports. Le taekwondo britannique a un budget de 5 millions £, soit le budget du COIB.”

Par cet exemple, il met en exergue toute la complexité du sport en Belgique. Les athlètes doivent lutter face à des adversaires qui jouissent d’un encadrement nettement plus performant à tous les niveaux. Le COIB est confronté à des dilemmes cornéliens. Avec son budget, il doit écarter certaines disciplines qui coûteraient cher sans espoir de résultat. “J’aimerais que d’autres sports collectifs soient présents à Rio. Nous nous pencherons sur le volley-ball afin que cette discipline suive l’exemple du hockey. Nous devrons écarter les courses de fond où les chances belges sont quasi nulles” , poursuit Pierre-Olivier Beckers avant de conclure. “Je ne suis pas frustré. Plutôt satisfait. On peut repartir la tête haute. Nous avons réalisé de belles performances dans l’esprit des JO.”

Le Comité Olympique belge va devoir verser 181.000 euros de primes

Le Comité Olympique Interfédéral Belge (COIB) va devoir verser au total 181.000 euros de primes aux athlètes belges qui ont terminé dans le Top 8 de leurs compétitions respectives aux Jeux Olympiques de Londres, ainsi qu'à leurs entraîneurs, sur base des montants annoncés par le COIB avant les JO.

Lionel Cox, médaillé d'argent au tir à la carabine, recevra la prime la plus élevée avec 30.000 euros. Les Belges ont obtenu 14 diplômes olympiques (Top 8), contre 10 à Pékin en 2008 où le montant des primes accordées par le COIB avait été de 238.000 euros et 15 à Athènes en 2004, et total de 210.000 euros de primes pour 6,3 millions de FB (environ 156.000 euros) à Sydney en 2000.

Le calcul est effectué sans les réservistes. Si ceux-ci devaient aussi toucher la prime relative à leur équipe, le montant serait revu à la hausse de 4.500 euros.

Tout ces montants sont bruts, avant impôts.

© La Dernière Heure 2012

Betfirst - Livepartners

Ailleurs sur le web

Votre horoscope du jour par Serge Ducas

Bélier

Vous débutez la journée avec une bonne nouvelle pour votre couple. Seul, vous êtes prêt pour une rencontre.

Taureau

Vous gérez votre situation financière avec le plus grand sérieux.

Gémeaux

Vous avez les cartes en main pour améliorer votre situation financière. Vous êtes compétent.

Cancer

Vous vivez des moments de bonheur intense avec votre partenaire. Vous semblez vous redécouvrir.

Lion

Vous avez à cœur de rendre votre intérieur plus chaleureux et accueillant.

Vierge

Des discussions avec votre partenaire mettent en lumière un problème que vous tendez à fuir depuis quelques semaines.

Balance

Une dépense inattendue vous oblige à puiser dans vos économies ou à faire quelques sacrifices.

Scorpion

Vous êtes de plus en plus impatient dans le cadre professionnel. Vous relancez quelqu’un pour accélérer le rythme.

Sagittaire

Vous parvenez à partager équitablement votre vie professionnelle et votre vie privée.

Capricorne

Vous menez à terme un projet sur lequel vous êtes investi depuis plusieurs mois. Vous pouvez passer à autre chose.

Verseau

Acceptez de discuter calmement, sereinement avec votre partenaire. Votre relation n’en sera que meilleure ensuite.

Poissons

Votre vie de couple est source de complications, car vous cherchez à éviter toutes les discussions sensibles.

Facebook