Autres sports

La star irlandaise des arts martiaux mixtes (MMA) Conor McGregor a plaidé coupable jeudi de trouble à l’ordre public devant un tribunal de Brooklyn, ce qui lui évite un procès et la prison. 

Début avril, McGregor avait blessé deux combattants après avoir lancé un chariot sur un minibus et avait perturbé une conférence de presse de l’UFC (Ultimate Fighting Championship). En échange de l’abandon des charges les plus lourdes contre lui, liées à ce coup de sang, l’Irlandais a accepté d’effectuer des travaux d’intérêt général et de suivre une formation au contrôle de soi. En cas de condamnation, ces délits auraient pu lui valoir jusqu’à sept ans de prison. "Je suis reconnaissant au procureur et au juge de me permettre d’aller de l’avant", a déclaré l’Irlandais, à la sortie du tribunal. "Maintenant, il faut se remettre au travail", a souligné Audie Attar, son manager. Cette affaire avait mis sa carrière sportive entre parenthèses.