Autres sports

Round up de la 4e journée de championnat: Ogy poursuit sur sa lancée


Baasrode – Sirault 13-4

Baasrode: De Winter et Van Impe; Joos, Piérard et Cassart.

Sirault: Leturcq et Namur; Monniez, N. Dupont et Raguet.

Balles outres. – Au rechas: Van Impe, Joos et Dupont 1. Au contre-rechas: Joos, Monniez et Raguet 1. A la livrée: De Winter 9; Monniez 4. Livrées mauvaises: Dupont 8; Cassart et Leturcq 5; De Winter 4; Namur et Raguet 3; Van Impe et Monniez 2; Joos et Piérard 1.

Baasrode a eu pas mal de déchets au tamis mais rien de comparable avec la fébrilité affichée dans ce secteur par les Saint-Ghislainois. Pour ne rien arranger, Nicolas Dupont est passé aussi au travers au rectangle. Dans ces conditions, supérieurs tant à la frappe qu’à l’envoi, les Termondois, concentrés sur leur sujet, n’ont pas laissé grand-chose au hasard après 1-2 et 4-4.


Grimminge – Galmaarden 6-13

Grimminge: Boeykens et Van Der Bracht; K. Lievens, de Cooman (Musch à 4-7) et G. Lievens.

Galmaarden: Defrijn (Flament à 1-0) et Pozzebon; Devos, Sauvage et Bosse.

Balles outres. – Au rechas: G. Lievens 4; Bosse 2; Musch, de Cooman et Devos 1. A la livrée: Boeykens 3; Pozzebon 1. Livrées mauvaises: K. Lievens 4; Van Der Bracht, Sauvage et Bosse 3; Boeykens, Flament et Pozzebon 2; G. Lievens 1. Tamis: Boeykens 1.

Comme partout ailleurs ce samedi, le vent était contraire à la frappe, ce qui n’aida pas les joueurs en présence dans cette rencontre d’un niveau moyen. Les visiteurs forcent néanmoins la différence par leur plus grande régularité. En comparaison, l’équipe locale a éprouvé bien plus de difficultés à maintenir la balle dans le jeu ou à éviter de fatales erreurs. Grimminge fait tout au plus illusion en début de rencontre (1-0, 3-3 et 4-4) avant de plier d’importance. Finalement, le troisième point est sauvé in extremis, par Boeykens à 5-12. Pour l’anecdote, signalons que Yannick Flament avait oublié son gant à la maison. Le temps d’effectuer rapidement l’aller-retour, il est entré au jeu après un jeu.


Acoz – Kerksken 4-13

Acoz: Botquin et Defever; Hazard, Vanneste et Merveille.

Kerksken: Monnier et De Vits; Brassart, Dochier et Nantel.

Balles outres. – Au rechas: Hazard et Nantel 2. Au contre-rechas: De Vits et Brassart 1. A la livrée: Dochier 4; Monnier 1. Livrées mauvaises: Dochier 6; Botquin 3; Defever et Vanneste 2; Hazard et De Vits 1. Tamis: Vanneste 1.

Même face aux plus faibles, les Alostois ne font jamais le moindre cadeau. Après 0-1 sur jeu blanc de Monnier, Kerksken plaçait Dochier face à Defever, le meilleur serveur des «Coquis». Sur un nouveau jeu blanc, le marquoir affichait 0-3. Deux jeux montaient bien à 40 à 2 mais Vanneste remisait au large et Brassart émergeait au contre-rechas. Quatre «baraques» de Dochier offraient tout au plus un premier jeu aux «Orangés»: 1-7 au repos. Sur les rares balles remisées dans le trapèze par les Gerpinnois, les champions en titre hurlaient leur cri de guerre favori: «ils sont loin, ils sont loin». Pas le moindre contre-rechas à longue portée à se mettre sous la dent. Après 1-8 à la reprise, Hazard et Vanneste permutaient. Nantel croquait une balle de 40 à 2. Hazard se défendait bien au rectangle. Vanneste servait le fond: 3-10. Hazard inscrivait 4-10 et Kerksken doutait un bref instant. Dochier permutait avec Nantel et ce dernier remisait les deux seules balles entre les perches de son équipe: 4-12 après un 5e jeu blanc. Dochier clôturait en beauté en signant trois splendides livrées entre les bois!


Terjoden – Ogy 5-13

Terjoden: Doignies et Botquin; Lamarche, Van Hemelrijck et Van den Steene.

Ogy: Mauroit et Bracke; Ghislain, Wattier et Dubart.

Balles outres. – Au rechas: Wattier 7; Ghislain 4; Bracke 3; Doignies 2; Mauroit et Dubart 1. Au contre-rechas: Botquin 1. Livrées mauvaises: Doignies 4; Mauroit et Wattier 3; Botquin 2; Lamarche, Van Hemelrijck, Bracke et Dubart 1. Tamis: Wattier 1.

Rapidement, les Lessinois ont fait la différence. Malgré un vent contraire, la frappe répondait présent. Les Alostois tentaient de multiples changements, qui ne donnaient pas grand-chose. Le promu sauvait longtemps les meubles (0-3, 2-3, 3-6, 4-8) mais resta pendu à 5-9 face à un adversaire remonté comme une horloge.


Isières – Oeudeghien 12-13

Isières: M. Frébutte et Scarcez; Couteau (Dugauquier à 7-6), D. Dupont et Famelart.

Oeudeghien: Duroy et G. Dehantschutter; Toubeaux, Verset et Delhaise.

Balles outres. – Au rechas: Dupont 5; Frébutte 4; Scarcez 3; Dehantschutter 2; Dugauquier, Duroy et Verset 1. Livrées mauvaises: Delhaise 7; Scarcez 6; Frébutte, Toubeaux et Verset 4; Duroy et Dehantschutter 3; Couteau et Famelart 2; Dugauquier 1.

Les joueurs de la Fraternelle remportent huit «quinze» en plus que leurs invités. Ils visitent plus souvent les perches que leurs invités et ils servent également moins de livrées au large. Pourtant, Oeudeghien aurait pu s’imposer en moins de 25 jeux, après avoir mené 10-12. Il est vrai que les visiteurs ont fait preuve d’une plus grande efficacité dans les petits coups (6 jeux remportés sur les 9 montés à 40-40).


Thieulain – Mont-Gauthier 11-13

Voir notre édition papier dominicale