Running

Cinq victoires en l'espace de cinq jours pour l'excentrique coureur namurois

Boulimique des pelotons, Sébastien Mahia porte aussi la casquette de l'excentrique de service. Le Jambois aime à se faire remarquer et peut compter sur un solide moteur pour y parvenir.

Entre ses records du monde du marathon le plus rapide déguisé en abeille, histoire de faire honneur à son patronyme, et sa chasse aux succès, Sébastien Mahia, 32 ans, a pris goût à faire parler de lui dans le microcosme de la course à pied belge.

© lorent

En 2017, celui dont les tenues au design d'abeille commence à se répandre sur les courses avait totalisé 78 succès sur l'année, un record du genre en Belgique.

En 2018, ce professeur d'arts plastiques et graphiques détient déjà 18 succès, ce qui lui a permis, ce mardi lors de la petite distance du jogging de Blanmont (Brabant wallon), de fêter sa 200e victoire depuis qu'il s'est mis à lever le bras (et le coude car Sébastien Mahia mène aussi le train lors des troisièmes mi-temps...) en 2011. La toute grande majorité de ces succès est cependant tombée après 2014.

Jamais rassasié, le Namurois a pris, dans la foulée de son bi-centenaire, la direction de... Knokke pour y participer aux 10 Km du coin! Histoire de boucler un long week-end qui l'aura vu remporter la bagatelle de cinq épreuves...

© dr