Running

La Thudinienne a fini deuxième de sa catégorie sur le 23 km de ce qui constitue l'un des rendez-vous les plus prisés de la planète trail


Épreuve faisant partie des plus prestigieuses au niveau mondial, le cross du Mont-Blanc attire chaque année à Chamonix quelques-uns des meilleurs traileurs belges. La Thudinienne Bérengère Malevé s’est alignée, voici une bonne semaine, sur le 23 km et a couvert cette distance en 3h12.10, ce qui lui a valu une 97e place au général. Elle est surtout la 5e dame classée et la 2e de sa catégorie des V1 !

Bérengère, encore une grosse performance de votre part !

"Oui mais je suis un peu déçue quand même. J’aurais voulu plus ! Je me suis vite retrouvée au coude à coude avec la 2e dame du général … Le podium féminin, à ce moment-là, m’était clairement accessible. Mais j’ai ensuite eu des crampes et ai dû marcher. Je dois donc me contenter de ce podium de catégorie."

C’est une course difficile ?

"Ce n’était pas la plus dure que j’ai effectuée mais elle présentait un profil différent. En gros, ça ne monte qu’une bonne fois ! C’est court et long à la fois. Tout est dans la gestion de l’effort… Et c’est peut-être justement là-dessus que je n’ai pas été au top."

Au final, c’est la satisfaction qui prévaut ou la déception ?

"Un peu des deux. Mais c’est vrai que je n’ai pas trop à me plaindre non plus. J’ai franchi la ligne avec mon fils Yannis dans un cadre magnifique, sur un événement international… Et puis être appelée sur un podium d’une course pareille, c’est valorisant."

Quels sont les prochains objectifs ?

"Ce mois de juillet est consacré à la récupération et à la détente avec peut-être l’un ou l’autre trail. En août, il y aura Sierre-Zinal, une autre course mythique puisque c’est la plus vieille en montagne. Je ne l’ai encore jamais faite. Le niveau y est tellement élevé que je ne peux me fixer un objectif précis. Il paraît qu’il faut la faire au moins une fois dans sa vie ! Je m’y réjouis d’y être."