Running

Après six mois d’absence et dix mois sans victoire, Geoffrey Lallemand regoûte aux joies des podiums et de la victoire. Le tout avant la première édition du Trail du Jambon ce samedi

Geoffrey Lallemand avait pour ainsi dire disparu des chemins de trail depuis les championnats de Belgique au Hérou en septembre dernier, notamment à la suite d’une blessure. Mais après six mois de retrait des compétitions, le traileur de Porcheresse, vainqueur notamment de la Bouillonnante en 2017, est de retour.

Et non seulement il est de retour, mais aussi sur le devant des courses. Geoffrey Lallemand vient en effet d’enchaîner trois podiums, avec d’abord une 3e place au Trail de la Sainte-Agathe et dimanche une 2e place sur le 27 km du Trail de la Lesse, à deux pas de chez lui. Entretemps, il y a dix jours, il avait aussi regoûté aux joies de la victoire sur le Casca’Trail, à Flamignoul, dix mois après sa victoire au Trail de la Meuse.

Le trail pour le plaisir, sinon rien

" Je me suis blessé aux championnats de Belgique, et je n’avais plus l’envie, confie Geoffrey Lallemand. Or, si je fais du trail, c’est pour prendre du plaisir, sinon je ne cours pas. Ce recul m’a aussi permis de me consacrer à l’organisation du Trail de La Roche à Minguet. "

Soulignons au passage que ce dernier avait permis de récolter 5.000 euros au profit de la Ligue de la Sclérose en Plaques.

Premier Trail du Jambon

Ce samedi 12 mai, Geoffrey Lallemand troquera d’ailleurs une nouvelle fois sa casquette de traileur contre celle d’organisateur. En compagnie de son pote Tanguy Berte, tout aussi excellent traileur, il organise à Membre-sur-Semois la première édition du Trail du Jambon. Quelque 600 coureurs ont déjà réservé leur dossard sur un 32 km, avec pas moins de 1.700 m de dénivelé positif s’il vous plaît, un 16 km (900 m de dénivelé) et un 9 km (350 m).

Vos jambonneaux de coureur s’en souviendront, mais ne devraient pas le regretter !