Running

La 2e édition de cette épreuve atypique en Belgique se tient en marge du Xterra Belgium, sur le site de la Citadelle de Namur

Namur, quelques semaines après son premier marathon, va vivre ce week-end au rythme du Xterra Belgium, manche du circuit européen de triathlon version cross (natation eau libre, VTT, trail). Au-delà des quelque 1.300 athlètes, dont 550 étrangers, attendus samedi, les organisateurs veulent profiter de cet événement sportif phare en Wallonie pour proposer une multitude de défis dans une ambiance conviviale et détendue propre à la discipline. Le superbe cadre de la Citadelle de Namur, centre névralgique de l’événement, s’y prête d’ailleurs à merveille.

Outre un Xterra light samedi ou une randonnée VTT le vendredi, la 2e édition de l’Enduro Trail de Namur, également le vendredi soir, vaudra à elle seule le détour, à partir de 18 h (départ libre jusqu’à 19 h 30). Le concept, inspiré du rallye ou du motocross, est inédit en matière de running. Soit un circuit de 8 km où seules les spéciales, au nombre de cinq, sont chronométrées. "Chacun peut gérer, en dehors des spéciales, l’effort à son rythme et il est donc possible, même avec des niveaux différents, de faire l’épreuve en famille ou entre amis", indique Florian Badoux pour l’organisation.

Pour tous les profils

Les 30 meilleurs athlètes féminins et masculins seront ensuite qualifiés pour une demi-finale qui se tiendra sur l’esplanade de la Citadelle. De laquelle seuls les dix meilleurs seront conservés pour prendre part à la grande finale, toujours au même endroit, sur le coup de 21h20 pour les dames et 21 h 30 pour les hommes.

"Notre volonté est d’ouvrir l’Xterra Belgium à un public plus large que celui des spécialistes du triple effort, reprend Florian Badoux. Ce ne sont pas les triathlètes qui s’élanceront le lendemain qui participent à l’enduro. Mais bien un public de sportifs qui veut passer un bon moment."