Running

Ce mercredi, près de 1.500 coureurs seront au départ de la 26e édition sur le superbe parcours néo-louvaniste

Les 10 miles de Louvain-la-Neuve sont une institution dans le monde estudiantin. C’est aussi une référence en matière de course à pied dans le Brabant wallon. En l’espace de quelques années, l’événement a pris des proportions incroyables, passant de 600 à 1.500 joggeurs. Un phénomène qui fait la fierté du CSE Animations, organisateur de la course depuis 26 ans. Rencontré avec Romain Lambert, président du CSE.

La course a attiré 1.500 personnes l’an dernier. En sera-t-il de même cette année ?

"Nous devrions atteindre la limite fixée à 1.500 puisque le beau temps devrait être de la partie. Il est toujours possible de s’inscrire le jour même s’il reste de la place."

1.500 participants, c’est la limite ?

"Si tout se passe bien, on espère pouvoir donner le départ depuis la Grand-Place l’an prochain, ce qui nous permettrait d’accueillir 2.000 personnes."

Des nouveautés pour cette édition 2017 ?

"Il y aura plus d’animations sur la place avec l’installation d’une plus grande scène. L’autre changement vient de l’association soutenue. Cette année, nous soutenons les écoles primaires et secondaires de l’Escalpade, accueillant des enfants handicapés."

Les 10 miles, c’est une course estudiantine. Mais pas seulement.

"Certaines personnes nous demandent d’organiser la course le week-end, mais elle est avant tout destinée aux étudiants. Ceux qui travaillent n’hésitent toutefois pas à prendre une demi-journée de congé pour l’occasion. Ils sont séduits par le parcours passant en partie dans les bois et en partie dans le centre de Louvain-la-Neuve."

Les 10 miles de LLN sont d’ailleurs un incontournable du monde estudiantin…

"C’est la plus grande course estudiantine du pays. Certains viennent de plus loin que le Brabant wallon pour y participer. C’est une réelle fierté d’organiser un tel événement, d’autant que les retours sont toujours positifs. Et puis ça donne une belle image de Louvain-la-Neuve et de ses étudiants."

Pour cette 26e édition, on attend 1.500 personnes. Mais ça n’a pas toujours été le cas par le passé…

"Il y a 3-4 ans, on n’accueillait même pas 1.000 personnes, parfois 600 quand la météo n’était pas avec nous. Depuis, la course à pied est devenue un sport à la mode."

Ce succès vous surprend ?

"Si on nous avait dit ça il y a 4 ans, personne n’y aurait cru."