Running

Le Dinantais avait fait du premier 42,195 km namurois un objectif. Mission accomplie


Michaël Brandenbourg est le premier vainqueur du marathon de Namur. Il a remporté ce dimanche la première édition, parcourant les 42,195 km en un chrono de 2h28.17, devançant le Carolo Lorenzo Coniglio (2h36.51) et le Montois John Smet (2h38.03). Redouane El Ouassi (Boussu) et Sébastien Mahia (Namur), qui avait fait le pari de courir la distance tout en étant déguisé, complète le Top 5.

Pour Michaël Brandenbourg, l'objectif est atteint. Le Dinantais de 32 ans n'avait en effet pas caché sa volonté de franchir en premier la ligne d'arrivée à Jambes.

“Je suis là pour décrocher la victoire”, nous avait confié le coureur de l’ARCH avant le départ.

S'il visait un chrono sous les 2h25, il aura dû se "contenter" de 2h28 vu la chaleur de mise, essentiellement sur la fin du parcours, qui a compliqué la tâche de centaines d'autres participants.

© lorent

Côté féminin, la victoire a été décrochée par Claire-Hélène Camelot (2h54), devant Virginie Vandroogenbroeck (2h58) et Mandy Dammekens (3h10).


Un duo d'El Matougui sur le semi

Sur le semi, le succès est revenu à Lahcen El Matougui (1h12.51) devant Mouras... El Matougi et Alexandre Cellier. La première dame est Alexandre Tondeur, triathlète et marraine de l'événement.

Près de 4.000 coureurs au total ont pris part à l'une des deux distances, soit près de 1.600 coureurs sur le marathon et 2.400 sur le semi-marathon.

Une grande réussite pour l'événement qui, dans les années à venir, tentera de séduire également un public venu du nord du pays et d'en dehors de nos frontières.