Running Qui succédera à Olivier Remacle et Xavier Diépart au palmarès des Championnats de Belgique organisés à Nadrin ?


 Comme en 2017, la crème belge a rendez-vous sur le trail du Hérou ce samedi, à Nadrin. Pour les organisateurs, Christophe Toussaint et Xavier Dessé, la chasse aux titres n’a pas encore débuté que le rocher du Hérou est déjà à marquer d’une pierre blanche.

"Nous n’avons jamais accueilli un tel plateau", se félicitent Christophe Toussaint et Xavier Dessé. "Pour les quatre distances du trail, 920 coureurs sont inscrits, contre 700 en 2017. Et sur le 39 km et le 80 km, les deux distances du national, tous les dossards ont été écoulés depuis bien longtemps. Nous avons refusé 200 voire 300 coureurs." Sans parler évidemment de tous ceux qui, au courant que les dossards étaient épuisés, ne se sont pas manifestés.

39 et 80 km au menu

Sur 39 km, les participants se disputeront la couronne sur un terrain extrêmement accidenté, avec 1.800 m de dénivelé positif. Sur le Rocher du Hérou bien, mais aussi sur la côte de Rensiwez. "Nous l’avons encore durcie, une petite surprise attend les coureurs", promettent les organisateurs.

On doute très fort que Bucci et Remacle ne lèvent encore les bras ensemble s’ils venaient à terminer la course à deux comme l’année passée. Tout le monde a en effet encore en mémoire que Remacle s’était finalement vu décerner le titre, l’électronique du dossard ayant parlé en sa faveur.

Dans les rangs luxembourgeois, on était curieux de voir comment allait se comporter Geoffrey Lallemand. Après une longue indisponibilité, le traileur de Porcheresse collectionnait à nouveau les victoires. Mais ce dernier s’est à nouveau blessé le week-end dernier sur ce qui, au départ, était une dernière répétition rêvée, le très exigeant Hastrail, et a été contraint de déclarer forfait. On aura en revanche à l’œil des garçons comme Hugo Ralet et Maël Gentgen.

Outre 80 km, le Ultra Hérou, pour sa part, ne présente pas moins de 3.860 m de dénivelé positif. Une chose est déjà certaine avant le départ demain à 5 h, Xavier Diépart ne renouvellera pas son titre. "Il m’a dit qu’il n’était pas en préparé et pas en forme, et il a été papa il y a une dizaine de jours", confie Christophe Toussaint.

Il faudra en tout cas avoir les mollets durs pour se saper des couleurs nationales.