Running Le marathonien carolo n’avait plus couru depuis novembre

Le premier jogging de Farciennes a rencontré un succès inattendu avec pas moins de 371 runners. À n’en pas douter, il est appelé à devenir une course de référence entre les deux mastodontes que sont la Portelette (le dernier week-end de février) et les Dix Miles (qui se dérouleront ce dimanche).

Le premier coureur à avoir rejoint l’arrivée fut Nicola Iachini, victorieux du circuit tout plat de 6 km (20.30). Le Carolo avait débarqué au stade des Marais avec ses équipiers du club de futsal, le Teramo Calcio, pour faire plaisir à son ami Sandro Cecere, l’organisateur. "Nous étions sept sur les 6 km, mais je ne suis pas resté avec eux. J’ai fait la course à mon rythme parce que j’avais besoin de voir où j’en étais. Depuis mon marathon de Valence du mois de novembre, que j’avais fait en 2h50, je me suis blessé à un ischio. Je n’ai repris les entraînements qu’il y a deux semaines seulement. Ce marathon m’a valu de me qualifier pour le Championnat d’Europe des policiers qui aura lieu fin octobre à Dublin. Ce sera évidemment mon gros objectif de l’année."

Samedi, Nicola est resté durant deux kilomètres avec les trois premiers de la longue distance avant de les laisser filer. "Mais cela m’a permis de faire le trou sur les autres runners qui faisaient le court ."

Sur la longue distance (12 km), le Castellinois Mourad El Matougui l’a emporté (39.51). "J’ai entamé ce samedi ma préparation pour deux semi-marathons que je ferai coup sur coup, à Paris puis à Amsterdam. L’objectif sera d’améliorer mon chrono qui est d’1h02. Je vais aussi m’aligner sur les Cinq Miles de Charleroi dimanche prochain tandis que mon frère Lahcen fera les Dix Miles. Ce serait géant si on pouvait gagner tous les deux !"