Running

La 10e édition du rendez-vous carolo, remportée par Nicolas Navet sur la distance principale, a attiré du monde ce dimanche matin

Grosse affluence dimanche matin sur le site de la Haute Ecole Condorcet pour les « 15 km de Charleroi » puisque, malgré le temps maussade, il y avait 1.714 runners répartis sur les trois épreuves principales (15 km, 6 km, 25 km trail). 

Venu spécialement pour amasser des points pour son classement au Delhalle, Nicolas Navet s'est imposé en couvrant les 14.4 km en 48.00. « Alexander Diaz Rodriguez n'étant pas là, je réalise une toute bonne opération, confiait le Virtonnais. Je n'avais encore jamais gagné d'étape du Delhalle. »

Il s'était classé 2e de la manche précédente à Chimay. Au classement il devance l'Anglais Killian Mooney et le Castellinois Lahcen El Matougui. 

Chez les dames, c'est la Bruxelloise Dorothée Cupers qui a gagné (57.26). Il s'agissait aussi pour elle d'une première victoire dans le Delhalle. « Même si je suis bien placée actuellement, le remporter n'est pas l'essentiel. Ce qui compte c'est découvrir de chouettes endroits comme ici. Quoique je n'ai pas eu trop le temps d'apprécier le paysage, j'étais trop concentrée sur ma course. » Sont montées sur le podium à ses côtés Claire Cammas et Sandra Haulait.

Un maillot à pois sur le podium

Sur le 6 km, Benoît Haegeman a rapidement mis tout le monde d'accord (18.33). Ronan Mathurin est 2e et Sébastien Mahia 3e. Ce dernier, une fois la ligne d'arrivée franchie, est reparti immédiatement pour tenter de rattraper le peloton des coureurs qui faisaient les 15 km ! Sur le podium féminin on retrouvait Clémence Jadot (26.25), Valentin Doudelet et Carole Foschi.

Enfin, en trail, une certaine confusion s'est produite à l'arrivée. Arrivé premier probablement après une petite erreur de parcours, Fabrice Pasque partage la victoire avec Jérôme Groffier (1h50.59). Catherine Martens est la gagnante sans discussion chez les dames (2h08.10).

Cette année, les organisateurs ont proposé un classement atypique : le Grand Prix de la Montagne. Il était décerné aux coureurs, homme et femme, qui gravissaient le plus vite une côte de 250m (présentant un dénivelé positif de 8.4%) au 6e km. Le Louvaniste Nicolas Dardenne et la Carolo Graziella Lippolis se sont ainsi vus remettre symboliquement un magnifique maillot à pois, aux couleurs de la DH!

© bruyr