Running La montre Forerunner 645 Music permet désormais d’avoir toutes vos chansons à votre poignet, tout en profitant des acquis de Garmin

Garmin avait déjà, par le passé, mis en place un système de contrôle de la musique via ses montres connectées mais ne s’était pas encore risqué sur le terrain de la musique stockée. C’est désormais chose faite avec la toute récente Forerunner 645 Music.

En deux clics, la montre est configurée et la musique prête à être transférée. Nous avons utilisé iTunes depuis un vieux MacBook et tout s’est passé très rapidement. Pour la lecture, il a suffi de coupler les écouteurs bluetooth et d’appuyer longuement sur le bouton du bas. Le contrôle est aisé durant la course et permet de régler le volume et de choisir les chansons.

Un vrai plus pour les - nombreux - runners qui détestent courir avec leur smartphone en poche ou dans une pochette accrochée au biceps. Et avec assez de place pour 500 titres, ils ont de quoi voir les kilomètres défiler sans s’ennuyer.

Un gros défaut

Le système est compatible avec Deezer, et encore pas sur tous les systèmes d’exploitation de smartphone. Les utilisateurs de Spotify ont, eux, été oubliés. En tant qu’utilisateur Premium de la plateforme de streaming, il nous a fallu télécharger un album sur iTunes pour pouvoir l’écouter sur la montre.

Une manipulation coûteuse pour celui qui paie déjà chaque mois pour la musique ou frauduleuse pour celui qui passe par du téléchargement illégal.

Cette absence est le principal souci de la montre. L’autre, dans une moindre mesure, est l’impossibilité d’utiliser pour le moment Garmin Pay (le système de paiement via la montre) en Belgique. Un service innovant qui pourrait toutefois débarquer à l’avenir.

La montre est, pour le reste, très bien équilibrée. Avec sa quarantaine de grammes, elle est nettement plus discrète et moins gênante que des modèles haut de gamme. Le capteur de fréquence cardiaque nouvelle génération aide également à lui donner un aspect plus plat.

Esthétiquement, il n’y a rien à redire. La lunette couleur acier lui donne un cachet plus urbain et moderne comme la possibilité de l’équiper d’un bracelet en cuir.

On lui reprochera juste l’absence d’écran tactile. Un choix étonnant de Garmin pour une montre facilement utilisable comme smartwatch au quotidien.

Multi-sports

Efficace pour tous les sports, allant de la salle de muscu au trail en passant par la course, le vélo et la natation, la Garmin Forerunner 645 Music est d’une précision rare, dans la lignée de ses dernières montres. Calcul du dénivelé et du trajet en temps réel, des longueurs, toutes les données sont analysées avec précision. Les traileurs seront juste peut-être un peu déçus du calcul de dénivelé lors des répétitions de côtes en forêt. Des sorties lors desquelles l’altimètre a fait des siennes.

La marque américaine, comme sur la Fenix 5 ou la Forerunner 935, a également poussé l’analyse de performance un peu plus loin avec un nouvel outil : le statut d’entraînement, qui analyse la forme du moment. La montre calcule également la charge d’entraînement et détaille l’effet de celui-ci. Toutes des données qui peaufinent encore la complétude de l’appareil. Ou quand la montre fait office de coach…



On aime

  • Le nouveau capteur au poignet. Plus précis et plus confortable que sur les anciennes versions.
  • La modernité de la montre qui permet de la porter au quotidien sans problème. Il est possible de changer le bracelet pour une version en cuir.
  • L’option trail, qui offre une multitude de données intéressantes et précises pour ce type d’effort.


On n’aime pas

  • Le fait qu’on ne puisse pas utiliser Spotify.
  • Le système de paiement Garmin Pay, inutilisable en Belgique.
  • L’absence d’écran tactile.


En bref:

  • Poids 42,2 grammes.
  • Autonomie 14 h en mode GPS (5 h avec musique).
  • Mémoire jusqu’à 500 chansons.
  • Prix 449 euros pour la version avec musique.