Running Le Waterloo Historical Trail pourra également compter sur la présence de Justine Henin ce dimanche

Vous avez toujours rêvé de partir à la découverte des lieux qui ont marqué la célèbre bataille de Waterloo, baskets aux pieds ? Le Waterloo Historical Trail, organisé ce dimanche 17 juin à 11 h, devrait vous combler. Un trail de 8 ou 15 km sur les traces de Napoléon.

Le trail démarrera depuis la cour centrale de la ferme de Mont-Saint-Jean, qui a servi d’hôpital militaire lors de la bataille de Waterloo. Vous serez dirigés vers l’arrière du bâtiment pour aller rejoindre la route qui vous conduira au pied du célèbre lion de Waterloo.

"Celui-ci étant protégé, il vous observera du haut de ses 226 marches", préviennent les organisateurs.

Ensuite, direction les champs, théâtre de la bataille. Entre les terres waterlootoises et lasnoises, c’est un paysage de campagne qui vous accompagnera pour rejoindre le DQGN (dernier quartier général de Napoléon) ainsi que la ferme de l’alliance et de la Papelotte. Celle-ci est située en plein champ de bataille et faisait partie du système de défense de Wellington. "Le retour se fera par l’arrière des champs avec un paysage à couper le souffle et où le calme et la tranquillité seront les maîtres mots."

Un événement qui mêle donc challenge sportif et voyage dans le temps, sur le plus célèbre des champs de bataille. Le tout, avec un parcours qui se veut accessible pour les plus de 600 participants attendus. "C’est un parcours très chouette, abordable et ludique sur les hauts lieux de la bataille de Waterloo. Un événement qui se veut bon enfant avec un parcours diversifié", ajoute Adrien Desclée.

Justine Henin sera présente

Le Waterloo Historical Trail est aussi l’occasion de soutenir une bonne cause. "En traversant un lieu comme le champ de la bataille de Waterloo, on ne pouvait décemment pas en faire un événement à but lucratif. Nous avons donc décidé de soutenir l’association Justine For Kids, dont Justine Henin est la marraine. Elle sera d’ailleurs présente, au même titre que Catherine Lallemand, notre deuxième marraine."